• Parc situé sur la commune de Sainte Gemmes, mais de propriété Ville d'Angers, il s'étend sur environ 8 ha en limite SUD de la Ville d'Angers. Propriété privée acquise en 1972 par la Ville, c'est un poumon vert pour le quartier de la Roseraie. Espace de jeux, de promenade, détente pour le grand public et pour le CLSH qui l'investit tous les mercredis et vacances scolaires. Parc constitué d'une grande pelouse centrale, de cheminements, boisements, aires de jeux, pièce d'eau et petite animalerie

    Structure du site

    Angers poursuit aujourd’hui son adoption d’une politique vers le ZéroPhyto (80% des espaces de la ville, qui a impliqué la transformation de ces espaces, et la formation des agents). Pour le site, bras d’une continuité écologique entre la Loire et Sainte-Gemme-sur-Loire, les documents de formalisation de la gestion ont été réalisés à la main par les agents de maîtrise et reflètent les actions sur le site de manière pragmatique, cartographique et efficace.

    Cette gestion est en lien avec les ambiances voulues sur le site : entre sous-bois naturel, pelouses de jeux, talweg prairial et expérimental (Hydrangea) et aires de jeux (très nombreuses en lien avec le centre aéré).


    Sol

    L’attention pour le sol est importante dans cette zone où la roche mère (schiste) est presque affleurante. Les problématiques d’érosion des cheminements ont été réglés par la mise en place de copeaux de bois sur ceux-ci (hors chemins en enrobé). La recréation d’une litière permet le redéveloppement de systèmes racinaires de qualité, et un suivi du chevelu des arbres est mis en place.

    Aucun désherbage n’est fait sur le site, le piétinement et le rajout au besoin de copeaux suffit au site.


    Eau

    L’eau d’arrosage est de l’eau industrielle qui provient de la Loire. Elle est utilisée sur les pelouses centrales et où les enfants jouent. Sur le reste du site, le paillage et les couvre-sols limitent les besoins en eau, notamment dans les zones de sous-bois. 95% du site est perméable.Les bonnes pratiques d’évaluation des besoins en eau sont en application sur le site, et le jaunissement est accepté.

    Faune / Flore

    Les inventaires périodiques de la LPO permettent de dresser des états des lieux indicatifs pertinents pour la gestion. Les préconisations associées son intégrées dans la gestion.

    La conception du parc et la variation de milieux (pelouses, sous-bois, arbres isolés, talweg en prairie de fauche, et massifs arbustifs horticoles) sont gérés de manière minimale, sans désherbage des allées. L’apport de matière organique est étudié avec soin, sur les cheminements, et aux pieds d’arbres (résolution de problèmes sanitaires et reprise de la dynamique du sol).

    La faune est accueillie par la variété des espèces végétales, les arbres à baies (récupérés d’un aménagement urbain privé), et des nichoirs. Ceux-ci sont installés aussi pour lutter contre les chenilles processionnaires, en complément des pièges à phéromones et pièges à chenille.

    Le site bénéficie aussi des choix d’espèces indigènes de la direction des Parcs Jardins et Paysages d’Angers pour le renouvellement. Et les déchets verts sont entièrement réutilisés sur site.


    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Les suivis des huiles et carburants de la ville se font par équipe et par engins/véhicule. Une partie du matériel est stocké sur site (le parc est excentré), et le reste est mutualisé. L’achat de matériel électrique est en cours et apprécié pour la réduction des nuisances sonores.


    Les suivis des huiles et carburants de la ville se font par équipe et par engins/véhicule. Une partie du matériel est stocké sur site (le parc est excentré), et le reste est mutualisé. L’achat de matériel électrique est en cours et apprécié pour la réduction des nuisances sonores.


    Formations

    La formation est un enjeu primordial pour la direction des Parcs Jardins et Paysages de la ville d’Angers. Les agents sont tous formés aux différentes thématiques de la gestion écologique, y compris la communication pour favoriser les échanges directs avec les visiteurs (2013).


    Public

    Suivi grâce aux courriers (incompréhension horaires de fermeture quand centre aéré)

    Equipes au contact pendant le temps de travail d'où formation lien aux usagers

    L’implication et la sensibilisation s’adressent au public le plus présent sur le parc : les enfants. Ainsi, la chargée de communication de la direction Parcs Jardins et Paysages forme des animateurs du centre aéré à l'observation de la biodiversité. Les ateliers et fiches de reconnaissance font ainsi découvrir la biodiversité du parc aux enfants.

    Les diagnostics de sécurité sont très régulièrement réalisés (visuel par les agents, remontée vers experts au besoin), et la taille des arbustes et arbres se fait en ce sens.


    Localisation

    Le Hutreau
    49130 Saint Gemmes sur Loire
    France

    Galerie photos

    photos