• Parc à vocation récréative, ancien jardin de la Villa Gillet. Très arboré avec parcours d'orie,tation, aires de jeux,...

    Structure du site

    Situé dans le 4e arrondissement de Lyon sur la Croix-rousse, le parc de la Cerisaie domine la Saône qui s’écoule à l’ouest. Il abrite la Villa Gillet, ancienne propriété de la famille des teinturiers sur soie Gillet, et aujourd’hui lieu culturel consacré à la pensée et aux arts contemporains. Le parc doit son nom à un ancien verger de cerisiers. Dessiné par René-Edouard André en 1913 il comprend environ 1200 arbres. La ville de Lyon a racheté le parc et la villa en 1963. Diverses œuvres d'artistes contemporains sont exposées dans le parc depuis les années 1980. Par ailleurs, la villa héberge des institutions culturelles.

     

    Sol

    Des analyses de sol ont été réalisées. Les apports organiques sont aujourd’hui régulés pour éviter les excès, et le surplus de paillage non décomposé est régulièrement ôté en fin de saison.

    Le paillage sur les massifs est mis en place 3 semaines après la plantation, pour permettre un désherbage manuel des premières levées de semis indésirables.

    Les plantes couvre-sol sont largement utilisées ailleurs, avec un large éventail de vivaces de sous-bois.

     

    Eau

    L’arrosage est limité aux massifs d’ornement et aux nouvelles plantations. Les consommations sont suivies.Certaines massifs d’annuelles ont été remplacés par des rosiers, moins gourmands en eau.

    Faune / Flore

    La Direction des espaces verts (DEV) a mis en œuvre un protocole de suivi de la flore avec les jardiniers (Florilège) sur la prairie, qui a permis d’identifier une trentaine d’espèces dont la moitié issues du guide de la DEV. Un diagnostic écologique a par ailleurs été mis en œuvre sur l’ensemble des sites de la DEV et le parc de la Cerisae est classé dans la catégorie « excellente ».

    Sur la zone gérée extensivement, un renouvellement de certains espaces a été effectué sur la base d'arbustes indigènes depuis le dernier audit (noisetiers, amélanchiers, aubépines, sureaux, sorbiers, groseillers…). Par ailleurs, si certains buis ont été conservés en fond de massif malgré l’attaque de la pyrale (gros pieds dégarnis en l’absence de traitement) ceux plus en évidence ont été remplacés par d’autres espèces de sous-bois avec un souci de varier les essences (fragon, daphné…).

    Des souches et bois mort sont laissés en place de façon sécurisée.

    La zone d’ortie en bordure de prairie s’est bien développée. La prairie elle-même constitue un milieu intéressant à maintenir.

    Enfin, les pratiques de débroussaillage et tonte différenciée permettent de préserver les strates herbacées en sous-bois et pied d’arbre.

     

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    La ville de Lyon a développé une politique d’achats responsables dans laquelle s’inscrivent les achats du service espaces verts, lui-même certifié ISO 14001. Le parc n’est pas éclairé la nuit.

    L’usage de matériels électrique est largement développé (souffleur, taille-haie, débroussailleuse, cultivion). Le site, qui a déjà montré précédemment sa volonté d’innovation avec l’utilisation de biocarburant, a développé récemment une pompe électrique pour la citerne d’arrosage.

    La gestion de l’énergie est un nouvel axe de la politique environnementale développée dans le cadre de l’ISO 14001.

    Formations

    Les jardiniers sont régulièrement formés sur les thématiques de gestion écologique. Il est prévu de systématiser le renouvellement de ces formations à l’échelle du service. Une nouvelle jardinière est arrivée sur le site et a pris très rapidement la mesure des enjeux de gestion écologique du parc.

     

    Public

    Le parc accueille plusieurs aires de jeu ainsi que des équipements de musculation. C’est un lieu de pratique de parcours d'orientation.

     

    Localisation

    Parc de la Cerisaie
    69004 LYON
    France

    Galerie photos

    photos

Sites du même gestionnaire

Date labellisation
Date de renouvellement