• Sur un ancien site militaire de 17 hectares, le Parc Sergent Blandan a ouvert en juin 2013 sur 11 hectares à la croisée de 3 arrondissements lyonnais en rive gauche du Rhône. Fort d'une concertation publique orchestrée par l'Association de développement du parc Blandan, et mis en scène par BASE, ce parc mêle usages récréatifs, sportifs et contemplatifs dans des ambiances méditerranéenne et forestière. Front forestier, friche sèche, zone de reconquête et prairies des douves sont les milieux diversifiés et à fort potentiels écologiques de ce parc plébiscité par les Lyonnais. En juin 2019, une deuxième tranche est devenue accessible au public ; la mise en valeur du château de Lamothe et des anciens bâtiments militaires sont en cours.

    Structure du site

    Au croisement d'anciennes voies romaines, le site est un carrefour historique avec l’implantation au moyen-âge du château de la Motte, qui constitue une frontière entre le Dauphiné et le Lyonnais. Après la renaissance, le site devient un fort militaire, puis une caserne, réaménagée en espace public en 2013, à la demande de l’Association de défense (aujourd’hui développement) du Parc Blandan. Au carrefour des 7ème et 8ème arrondissements, il constitue un espace plébiscité par les usagers de toutes nature.

    Le parc occupe une surface totale de 17 ha, dont 9 ha ont été confiés à la ville de Lyon, plus 2 ha supplémentaires en cours de reprise de gestion, le reste étant occupé par des surfaces minérales à la charge de la Métropole.

    Le site constitue un réservoir de biodiversité en milieu très urbanisé.

    Eau

    L’arrosage est coupé sur les massifs. Il est limité aux jeunes plants arborés, et à l’arrosage des pelouses, maintenues en été du fait de la très forte fréquentation des usagers.

    Faune / Flore

    Le parc a été conçu dès le démarrage comme un espace de nature dédié aux usagers dans un secteur fortement urbanisé. Les achats de végétaux intègrent des plantes indigènes. Les concepteurs ont accepté de laisser les massifs du square de proximité, initialement plantés de graminées, évoluer naturellement sous la surveillance des jardiniers.

    Le front forestier s’est très fortement densifié et constitue un véritable réservoir de biodiversité. Le cheminement vers l’est amène une végétation plus méditerranéenne, très adapté aux milieux secs voisinant les terrains de sport. Une prairie sèche et une gravière sont insérées dans cet espace.

    Les déchets de taille sont laissés sur place, de même que quelques gros troncs dans l’espace boisé. Le chemin forestier est largement rechargé en broyat.

    La pelouse est tondue assez haute (7-8 cm) et en mulching. La taille raisonnée est pratiquée sur les sujets le nécessitant éventuellement (très peu de taille).

    La valeur écologique du parc évaluée par le diagnostic développé par la ville de Lyon est bonne. Des inventaires de la biodiversité (plus d’une centaine d’espèces d’insectes et oiseaux dont 2 protégées identifiées en 2018…) ont été réalisés avec des associations naturalistes, et les protocoles Florilège (sur la prairie sèche) et Propage (2 transects 3 fois par an) sont régulièrement mis en œuvre avec la participation des jardiniers. L’ensemble est regroupé dans un atlas de la biodiversité du site.

    Le développement des plantes invasives (renouée du Japon, ailanthe, ambroisie et raisin d’Amérique ont été identifiés) est suivi et maîtrisé.

    Des microhabitats sont en place dans le bois.

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    L’aire de jeu de la Vague des remparts est certifiée PEFC.

    Le matériel est mutualisé entre les équipes. Le secteur dispose de nombreux matériels électriques.

    L’éclairage est géré par un autre service de la ville. Il est arrêté la nuit entre 23h et 5h.

    Formations

    L’équipe en place est très sensibilisée à la gestion écologique et pratique une observation attentive avant toute intervention.

    Le plan de formation est en place et les entretiens individuels sont menés annuellement. Une formation avec la LPO est prévue pour octobre 2019.

    Public

    L’Association de développement du parc Blandan est très active (ex : organisation des journées du patrimoine dans le parc). Les écoles viennent construire des nichoirs.

    Les retours des riverains aux jardiniers sont très positifs. Le parc offre une multiplicité d’usages très appréciée.

    Les aires de jeu et sport sont de qualité, et sont suivies régulièrement par les jardiniers, ils font l’objet d’un contrôle par un service spécialisé.

    Des poubelles de tri sont mises à disposition dans les espaces gérées par la ville.

    Localisation

    Rue du repos
    69007 LYON
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire