• site labellisé

    Le parc des Oblates, jardin oublié au coeur de Chantenay Le parc des Oblates est classé dans la typologie d'espaces verts ''parcs et jardins''. C'est un espace qui s'étend sur plus de 2Ha avec une diversité de paysages et d'habitats : verger, prairie, boisement... Ce parc, de par son positionnement et son caractère naturel a été choisi pour être le départ du parcours de la biodiversité qui prendra place le long de la Loire (commencé depuis 2013). Cependant, avant d'être racheté par la ville et de participer à ce formidable projet, pendant bien longtemps ce jardin fut gardé des regards indiscrets en se dissimulant au coeur même de Nantes. A l'origine le jardin fut créé par la congrégation des soeurs Fransciscaines des Oblates, en même temps que le couvent. Il leur a appartenu pendant plus de cent ans. La congrégation a réussit à créer et préserver un cadre naturel et paisible malgré la pression urbaine de plus en plus forte à l'ouest de Nantes dans ce quartier du bas Chantenay. En effet, cette partie de la ville a été durant de longues années, consacrée à l'industrie (carrière de Misery, cale de Crucy, port de Roche Maurice....). Aujourd'hui en pleine mutation, c'est l'ensemble du quartier qui est revalorisé dans l'objectif de conserver l'héritage industriel du site et de développer de nouveaux espaces résidentiels et commerciaux. C'est dans ce contexte et lors de la révision du PLU (Plan Local d'Urbanisme) que la ville a souhaité acquerir le parc des Oblates et ainsi l'ouvrir au public. Cet espace est revalorisé et repensé pour permettre aux nantais de profiter de ce cadre exceptionnel tout en préservant cet environnement si particulier. Il ne faut pas oublier l'objectif premier de l'acquisition du parc : mettre en relation les principales entités ''vertes'' de la ville, sous le terme de ''parcours nantais de la biodiversité'', qui aura à terme, la fonction de corridor écologique entre le parc de Oblates, les rives de Loire,la prairie de Mauves, la petite Amazonie et le parc du Grand Blottereau.

    Structure du site

    • La strate herbacée est classée en différentes classe en fonction du type d’habitat et des usages du site. Cela oriente les opérations de désherbage selon les typologies d’habitats présentes sur le site.
    • La gestion différenciée est appliquée à Nantes et sur le Parc de l’Amande. Les usagers des jardins partagés sont tenus de ne pas utiliser de produits phytosanitaires et de mener une gestion douce sur les jardins familiaux.
    • De nombreuses opérations incitent les jardiniers à mener des actions dites « Coup de pousse » qui ont pour but de favoriser la biodiversité sur leurs sites. Le bois mort est laissé sur place, des zones de fauche tardive sont présentes et une haie horticole sera au fur et à mesure remplacée par une haie constituée d’espèces indigènes pour favoriser la biodiversité.
    • Le parc est totalement perméable au passage de la petite faune.

    Sol

    • Des analyses de sol ont lieu régulièrement dans le cadre d’un projet de restauration de la trame brune à l’échelle de la métropole, cela passe aussi par des suivis de la biodiversité des sols.
    • Il n’y a pas de zones de sol à nu sur le site, les cheminements sont engazonnés et le potager du gestionnaire est entièrement paillé.
    • Le paillage et les plantes couvre sol sont utilisés dans les massifs pour contenir le développement de la flore spontanée.
    • Aucun apport n’est réalisé sur les plantations.
    • Le nombre de massif est fortement restreint sur le site. Il s’agit majoritairement d’arbustes à proximité des jardins familiaux qui sont fortement développés et ne nécessitent pas d’opération de désherbage.

    Eau

    • Il n’y a pas d’arrosage sur le site.
    • Les consommations d’eau sont connues et suivies pour l’ensemble des espaces gérés par la ville de Nantes et pour le parc de la Crapaudine.
    • Les besoins en eau sont évalués en fonction du climat, type de sol et des plantes.
    • Lorsqu’il a lieu, l’arrosage à lieu pendant les heures de moindre évapotranspiration.
    • Les fontaines du site possèdent des boutons poussoirs.
    • Le gestionnaire accepte le jaunissement de la strate herbacée.

    Faune / Flore

    • Le jardinier du site est formé aux enjeux liés à la biodiversité qu’il intègre dans la gestion du site.
    • Une filière spécialisée concernant la gestion des espèces invasive est mise en place à l’échelle de la ville de Nantes. Aucune espèce invasive ne pose problème sur le site.
    • Une filière de pépinière de plante native a été mise en place à Nantes. Lors du renouvellement de plantations, un tiers des renouvellements devront correspondre à des plantes issues de cette filière.
    • Il existe une politique d’achat de plant et semences vertueuse de l’environnement, elle stipule la nécessité de se fournir en végétaux certifié végétale locale et issus de pépinières locales (moins de 200km).
    • La taille, tonte et l’élagage sont raisonné, les opérations d’entretien respectent les périodes de nidification ainsi que celle de floraison et fructification des végétaux.
    • Un bilan annuel des déchets vert est réalisé. Tous les déchets verts produits sont valorisés en plateformes de compostage.
    • Des mesures prophylactiques sont mises en place (nettoyage des outils après les opérations d’entretien).
    • La végétation spontanée est sélectionnée afin de permettre l’acceptation de cette gestion aux usagers du site.
    • Des nichoirs à rapaces nocturnes, à passereaux ou des gites à chiroptères sont présents sur le site et fournissent à la faune une fonction refuge supplémentaire.
    • La mare présente sur le site n’est pas entretenue (aménagement neuf).

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    • Le mobilier urbain est inventorié sur le plan topographique du site.
    • Aucune opération d’entretien n’a lieu sur le mobilier urbain. La politique d’achat interdit l’achat de substance biocide ou non vertueuse pour l’environnement.
    • Le bois utilisé pour le mobilier urbain est issu de forêt gérée durablement.
    • Le matériel utilisé sur le site est inventorié. Lorsqu’il n’est plus utilisable, il est vendu aux enchères s’il fonctionne encore, sinon, en pièce détachées. 
    • Le matériel utilisé sur le site lors des opérations d’entretien est majoritairement électrique.

    Formations

    Toutes les thématiques de formation du label écojardin ont été suivies. Celles qui ne sont pas suivies directement par les gestionnaires (accueil du public) sont relatives à d’autres services de la ville.

    Public

    • La qualité de l’accueil sur le site fait l’objet d’un suivi via le site de la mairie ou une application (Nantes dans ma poche).
    • Les équipes d’entretien ont régulièrement des échanges avec les usagers durant leur temps de travail.
    • Le règlement du site est affiché à l’entrée celui-ci.
    • La strate arborée du site est diagnostiquée périodiquement par le jardinier en charge du site mais aussi par un service de la ville responsable du patrimoine arboré.
    • Le tri des déchets est proposé sur le site.
    • Des panneaux pédagogiques sont présents au sein du parc des Oblates.

    Localisation

    Rue Gutemberg
    Parc des Oblates
    44100 NANTES
    France

    Galerie photos

    photos

Sites du même gestionnaire