• Le site est composé de 5 squares de proximité datant 1976 à 1983 dont square Alésia Rider 1976 (2950m²), jardin des suisses 1977 (3536m²),square Pauly 1977 (1050m²),square Raymond Losserand 1977 (1540m²) et square du Moulin de la Vierge 1982 (5167m²)

    Structure du site

    Le site fait l’objet d’une gestion écologique adaptée aux différentes strates végétales (plan de gestion différenciée). Le gestionnaire proscrit l’utilisation de produits chimiques sur le site.

    Le site fait également l’objet de différentes démarches de gestion prenant en compte l'environnement : Méthode d'Irrigation Raisonnée MIR, Soins aux végétaux (politique de réduction des pesticides - 2002), labellisation écologique parisienne.

    Pour limiter l’impact de la fréquentation et du piétinement, le gestionnaire a mis en place plusieurs mesures :

    • Grillettes et grillages permanents autour des espaces végétalisés,
    • Grillage provisoire autour des plantations,
    • Hivernage des pelouses,
    • Communication des agents de surveillance pour éviter les dégradations,
    • Réadaptation et création de nouvelles allées pour les usagers (pour éviter les piétinements sur les espaces végétalisés, notamment les pelouses).

     

    Le gestionnaire prend en compte l'identité des jardins, tout en faisant évoluer la palette végétale (diversification, intégration d'espèces indigènes et d'intérêt écologique). Des réaménagements partiels ont été réalisés sur le square et du Moulin de la Vierge (aération de la strate arbustive trop dense). Le gestionnaire a créé une strate arbustive sur le jardin des Suisses.

    D’autres projets de réaménagement sont prévus sur certains jardins :

    • Le réaménagement de la strate arbustive du square Pauly est en réflexion,
    • Abattage d'arbres trop proches sur le square du Moulin de la Vierge,

    Végétalisation des pieds d'arbres sur le square des Suisses.

    L’axe menant au jardin du Moulin de la vierge a été replanté dans une idée d’intégration à la coulée verte du quartier. Le jardin sera prochainement réaménagé.

    Le square Bazille, rénové en 2015, a vu la création de deux aires de jeux en réponse à la concertation réalisée avec le conseil de quartier et notamment à la demande de l’école voisine. Les écoliers ont d’ailleurs participé au réaménagement du jardin en plantant un arbre et des bulbes.

    En revanche laisser les strates en évolution naturelles n’a pas pu être possible en raison des incivilités des usagers. Les zones concernées ont été replantées d’arbustes.

    Les squares Suisses et Pauly, toujours en rénovation, ont été entièrement refaits dans la continuité l’un de l’autre. Le square des Suisses dispose ainsi de vastes zones de pelouses pensées pour offrir des zones de repos aux usagers. L’une des entrées du jardin se veut plus sauvage tandis qu’une zone calcicole a été créée à l’aide de l’ancien stabilisé du jardin. Elle contient de nombreuses vivaces, fougères et plantes indigènes. A l’heure actuelle cette zone encore jeune fonctionne bien, la végétation semble apprécier le milieu. Quelques percées restent en attente de végétation. Globalement le square a été éclairci (suppression des arbustes centraux bouchant la vue) et dispose d’un patrimoine arboré important apportant de l’ombrage. Des plantes grimpantes permettent de plus de végétaliser les murs des bâtiments voisins. Le square Pauly, bien que plus petit a été conçu dans le même esprit. Une opération de plantation participative a permis d’inclure les riverains au réaménagement.

    Le square du Cardinal Wyszynski autrefois très minéralisé a fait l’objet de rénovations pour augmenter la surface de végétation et redimensionner les aires de jeux. Ce square multifonctionnel (aires de jeux, agrès, amphithéâtre pour l’évènementiel) accueille également des refuges pour la faune avec un verger, des massifs arbustifs, des ruches et des nichoirs qui seront installés prochainement dans le cadre d’une convention avec la LPO. Les usagers qui semblent apprécier cet espace, sont sensibilisés par le biais de plantations participatives et d’actions de communication (affichage, etc.).

    De manière générale, les équipes essaient de limiter l’impact des usagers sur les espaces végétalisés, par l’installation de grillages et de signalétiques.

    Sol

    Le gestionnaire réalise une analyse du sol tous les 5 ans sur le site qui permet de définir les besoins des différentes strates végétales en termes de fertilisation (analyse des pelouses et massifs arbustifs et floraux). Très peu d’amendements sont apportés sur ce site : fumier déshydraté dans les massifs floraux et paillage dans les massifs arbustifs.

    Les dernières analyses ont eu lieu en 2015 et 2017 excepté pour le Moulin de la vierge où les analyses seront faites après le réaménagement. Les analyses montrent des sols équilibrés où très peu d'apports sont préconisés.

    La ville de Paris possède une politique d’achat responsable pour les substrats, terreaux, terre végétale et éléments minéraux qui intègrent des critères environnementaux dans les cahiers des charges.

    Le désherbage est uniquement manuel et/ou mécanique et est limité par la présence de paillage, plante couvre-sol et l’acceptation de certaines spontanées.

    Il n’y a  pas de travail du sol.

    Eau

    Le gestionnaire mène une politique de recherche d’économie d’eau. Elle s’appuie sur les méthodes mises en place au sein de la ville et de la division (détection des fuites au plus tôt, entretien des réseaux, analyses des consommations, pose systématique de compteurs divisionnaires) et par les formations spécifiques de l’école du breuil sur les sols et la préservation de l’eau.

    Un système automatisé permet d’arroser les pelouses sur l’ensemble des squares (excepté le square du Moulin de la Vierge qui est arrosé manuellement). L'arrosage automatique est programmé de nuit par le système MIR+ (Méthode d'irrigation raisonnée) qui calcule les besoins des végétaux en fonction de l'évapotranspiration et de la pluviométrie.

    L’ensemble des sites audités sont arrosés manuellement tôt le matin.

    L'ensemble des sites du gestionnaire disposent de compteurs divisionnaires permettant un suivi mensuel sur plusieurs années. Consommations à la baisse et 2x moins importantes que les prescriptions MIR+.

    Les strates de décorations saisonnières sont arrosées manuellement  au moment de la plantation et ponctuellement en fonction  des besoins. Les strates arbustives ne sont arrosées que lors de plantations de renouvellement.

    Les strates herbacées ne sont arrosées qu’après avoir toléré un seuil de jaunissement assez élevé. Si le gestionnaire se base sur les préconisations MIR, sa politique de recherche d’économie d’eau l’incite à travailler en fonction de l’expérience du jardinier plutôt que sur un arrosage automatisé basé sur des fiches.

    Un relevé mensuel est réalisé sur l’ensemble des compteurs divisionnaires (arrosage et fontaines à boire). Les consommations d’eau sont en dessous des prévisions MIR+.

    Une vérification hebdomadaire des fuites est réalisée sur le réseau par Eau de Paris, complétée par la surveillance quotidienne des jardiniers et de l’équipe de fontainiers le weekend. Ils coupent le  réseau si besoin et préviennent les équipes du site.

    Le gestionnaire a créé un fichier de détection des fuites pour l'ensemble de l'atelier (compteur, lieu, nature des travaux, intervenants).

    Plusieurs méthodes préventives sont mises en place par le gestionnaire pour limiter l’arrosage : paillage, plantes couvre-sol, plantation de vivaces.

    La création d’une noue est en cours dans la coulée verte.

    Les pelouses ne sont pas systématiquement arrosées. Les équipes essaient de faire de plus en plus accepter le jaunissement estival aux usagers.

    La fontaine ornementale du square Cardinal Wyszynski est en circuit fermé.

    Faune / Flore

    Un inventaire de la flore spontanée a été réalisé par le gestionnaire sur le square du Moulin de la Vierge. La faune et la flore sont suivies par les jardiniers (données référencées avec photos dans les fiches de l’AEU).

    Un inventaire a eu lieu en 2010 en partenariat avec le Mnhn.

    Sur ces jardins, le gestionnaire privilégie une palette végétale diversifiée, intégrant des espèces indigènes et présentant un intérêt écologique (mellifères, nectarifères, arbustes à baies), notamment dès qu’il réalise un réaménagement paysager.

    Les pieds d’arbres ont été végétalisés sur le square du Moulin de la Vierge. Le gestionnaire laisse également des ronciers et du lierre se développer.

    Des nichoirs ont été installés sur certains de ces squares. D’autres nichoirs vont être installés et suivis par les jardiniers avec l’aide du Service de l’arbre de la ville de Paris.

    Des fagots et déchets de tailles sont laissés dans les massifs.

    Sur les pelouses, le gestionnaire applique une tonte haute et peu fréquente de façon à préserver le sol et la pelouse (quand nécessaire en fonction de la pluviométrie). La dernière tonte de la saison peut éventuellement être un peu plus basse afin de faciliter l’entretien d’automne (ramassage de feuilles).

    De manière générale, le gestionnaire intervient peu sur les massifs arbustifs (selon les arbustes, tous les ans ou tous les 2/3 ans).

    Les jardiniers respectent de plus les cycles naturels et interviennent donc en dehors des périodes de floraisons, fructifications et nidifications.

    Des actions préventives évitant le désherbage sont mises en place sur le site : paillage, plantes couvre-sols, végétalisation de pieds d’arbres. Un désherbage sélectif est réalisé sur le site laissant des végétaux spontanés en place, dont notamment des plantes relais pour la faune auxiliaire. Le désherbage est manuel sur la totalité du site.

    Les déchets verts sont valorisés au maximum sur le site (exportation uniquement pour des raisons sanitaires) : broyage et paillage sur site, feuilles, tontes et petites tailles dans les massifs, tondeuses à kit mulching, compost.

    Si il n’y pas de compost sur les sites, les jardiniers peuvent apporter leurs déchets verts sur les plateformes de la division.

    L’un des agents, très investit dans la préservation et la sensibilisation de la biodiversité des jardins est considéré comme le référent Biodiversité. Il dresse des listes d’inventaires des plantes sauvages observées dans les parcs et jardins. Cela permet de sensibiliser à la fois l’ensemble des agents de l’atelier mais aussi les usagers (dans le cadre de balades botaniques organisées sur la Coulée Verte).

    Un projet de récolte de semences indigènes est en cours de réflexion par l’atelier.

    Des espèces cibles ont été repérées par les agents dans les parcs, notamment le Lézard des murailles.

    Les agents ont le souhait de laisser la place à la flore sauvage en laissant les pelouses fleurir et en intégrant davantage de plantes indigènes dans les massifs.

    L’atelier dispose de 4 broyeurs ce qui lui permet de restituer presque 100% des déchets verts produits sur place.

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Le patrimoine est inventorié et suivi par le gestionnaire du site.

    La ville de Paris possède une politique d’achat responsable pour les équipements, matériaux et produits d’entretien qui intègre des critères environnementaux dans les cahiers des charges.

    Tous les squares sont éclairés en régime square  par des boules givrées et des lampadaires renvoyant la lumière vers le bas.

    Le square Bazille ne dispose pas d’éclairage et est donc uniquement éclairé par la voirie.

    De manière globale, la ville de Paris souhaite remplacer d’ici 2015 les systèmes d’éclairage trop consommateurs d’énergie par de nouveaux systèmes de meilleure performance énergétique et limitant la pollution lumineuse (budget en discussion dans le cadre la nouvelle municipalité).

    Les matériels et engins du site sont inventoriés et leurs consommations de carburant sont suivies.

    La ville de Paris possède une politique d’achat responsable pour les matériels et engins qui intègre des critères environnementaux.

    La ville de Paris a réalisé une cartographie et des inventaires des pollutions sonores dans le cadre du Plan bruit et des émissions de gaz dans le cadre du Plan climat. Le gestionnaire a défini des horaires d’interventions et utilise des souffleuses avec silencieux pour éviter les nuisances sonores. Le gestionnaire a pour projet de commander du matériel électrique. Un porter électrique a été testé au sein de la division.

    L’atelier dispose de matériels électriques mais pas encore de porteur électrique (test d’autres véhicules que le goupil).

    Formations

    La ville de Paris a mis en place un plan de formation intégrant des thématiques écologiques. L’ensemble des items Ecojardin a été abordé par les agents du site lors de formations, excepté « Equipements et matériaux/Matériels et engins ».

    Toutes les thématiques ont été abordées.

    Public

    Le site est labellisé Qualiparis pour la qualité de l'accueil, de l'information et de la sécurité dans les parcs et jardins.

    Dans le cadre de la démarche Qualiparis, une procédure a été élaborée pour communiquer auprès du public lors des chantiers (panneaux d'affichage, signalétique).

    Une communication sur la biodiversité et la gestion du site est menée auprès des usagers par le biais :

    • De l’affichage (affiches à l'entrée des sites sur la gestion écologique et la faune/flore parisiennes, étiquetage des arbres remarquables, signalétique Qualiparis),
    • Des animations et visites thématiques pendant la fête des jardins  et le forum de la rentrée de la mairie du 14ème,
    • Des agents d’accueil et de surveillance (formation à la gestion différenciée prévue).

    Un jardin partagé a été aménagé sur le square du Moulin de la Vierge (géré par la charte « main verte »). Les différents réaménagements des sites ont fait l’objet de concertations auprès des conseils de quartiers et de plantations participatives avec les usagers.

    Les déchets ménagers sont ramassés une fois par jour. Une permanence est mise en place le dimanche en période estivale.

    La mise en place d’abris-bacs permet d’améliorer la gestion des déchets par les usagers et de limiter la dispersion par les rats.

    Dans le cadre de son réaménagement, des aires de jeux, des agrès et un verger (plantation participative dans le cadre du budget participatif) ont été installés dans le square Cardinal Wyszynski. Cela permet aux usagers de s’approprier le parc.

    Localisation

    Square des Suisses
    Rue des Suisses
    75014 Paris
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire

Date labellisation
Date de renouvellement