• Site composé de 4 espaces verts de proximité dont le square Alleray Labrouste Saint Amand datant de 1975 (3483m²), le jardin Alleray Quintinie datant de 1981 (3402m²), le jardin du 62 au 68 rue d'Alleray datant de 1981 (3030m²) et le jardin des rues Alleray, Procession datant de 1988 (3213m²).

    Structure du site

    La Direction des Espaces verts et de l'Environnement a élaboré un référentiel sur la gestion différenciée qui est appliqué sur les espaces verts de la ville de Paris. Le gestionnaire mène ainsi une gestion écologique et adaptée aux différentes strates végétales présentes sur le site (tontes adaptées, pas d'utilisation de produit chimique, etc.).

    Un plan de désherbage est associé au référentiel de gestion différenciée (matériels et méthodes, actions préventives, etc.) et décliné suivant le type de surface (allées, stabilisés, etc.) et de strate végétale.

    Le site fait également l’objet de différentes démarches de gestion prenant en compte l'environnement : ISO 14001 Soins aux végétaux (politique de réduction des pesticides - 2002) ; ISO 9001 Centre de production horticole (2009) ; application de la gestion différenciée (depuis 2007), labellisation écologique parisienne.

    Le gestionnaire a défini un plan de plantation pour chacun de ces squares.

    Des réaménagements ont été réalisés sur ces squares pour notamment s’adapter à leurs usages et leur fréquentation :

    • Le square St Amand a été agrandi suite à la démolition d’un immeuble en 1995.
    • Sur Quintinie, les plantations ont été entièrement refaites il y a 3 ans, une aire de jeux a été créée et un arbre va être abattu et replanté d’ici la fin de l’année.

    Pour limiter  l’impact sur la qualité écologique du site, le gestionnaire a mis en place plusieurs mesures :

    • Grillettes remises en place autour d’espaces végétalisés.
    • Grillage installé autour des nouvelles plantations et des pelouses réengazonnées.
    • Plantation d'arbustes bas pour éviter les caches à proximité des aires de jeux.

    Les équipes continuent de limiter l’impact des usagers sur les espaces végétalisés par la recherche régulière de nouvelles solutions.

     

    Sol

    Le gestionnaire réalise une analyse de sol tous les 5 ans sur chaque square qui permet de définir les besoins des différentes strates végétales en termes de fertilisation. Le gestionnaire apporte du mulch dans les massifs, qui provient des tailles broyées sur place et du service de l’arbre.

    La ville de Paris possède une politique d’achat responsable pour les substrats, terreaux, terre végétale et éléments minéraux qui intègre des critères environnementaux dans les cahiers des charges.

    Les surfaces minérales sont désherbées à la main. Pour prévenir les interventions, certaines surfaces minérales sont laissées enherbées. 

     

    Eau

    L'arrosage est minime sur le site et adapté aux différents types de strates végétales (plan de gestion différenciée, analyse des sols).Le gestionnaire arrose les plantations, les pelouses, les massifs de terre de bruyère et les décorations florales manuellement (excepté sur les squares Procession et Quintinie qui possèdent un système d’arrosage automatique). L'arrosage est réalisé en fonction des besoins des plantes, du climat et selon l'expérience du jardinier. Le logiciel MIR évalue les besoins en eau pour l'arrosage automatique.Le square Procession possède une fontaine ornementale en circuit fermée et réglée sur programmateur.Un relevé mensuel est réalisé sur l’ensemble des compteurs divisionnaires (arrosage et fontaine). Une vérification régulière des fuites est réalisée sur le réseau par un agent technique, complétée par la surveillance quotidienne des jardiniers et les alertes Eau de Paris. Une fiche de contrôle a été élaborée pour la maintenance des réseaux d’arrosage.Plusieurs méthodes préventives sont mises en place par le gestionnaire pour limiter l’arrosage : paillage des massifs arbustifs, plantes couvre-sols.Un sol souple d’aire de jeux a été remplacé par des copeaux de bois permettant l’infiltration de l’eau.Le gestionnaire accepte un jaunissement des pelouses.

    Faune / Flore

    Le gestionnaire favorise la mise en place d’une palette végétale diversifiée mixant des espèces horticoles et indigènes et des plantes à intérêt écologique (vivaces, arbustes à baies, espèces mellifères, plantes couvre-sol).

    De manière générale, le gestionnaire intervient peu sur les massifs arbustifs qui sont laissés pour la plupart en port libre. Le gestionnaire intervient en dehors des périodes de nidification et respecte les cycles de floraison et de fructification.

    Le désherbage est manuel sur la totalité du site. Un désherbage sélectif est réalisé, laissant certains végétaux spontanés en place.

    Le gestionnaire possède le 3ème meilleur ratio à l’hectare de Paris concernant l’exportation de déchets verts. La production de déchet est réduite grâce aux  tailles raisonnées et l’utilisation d’une tondeuse en kit mulching. Certains déchets verts sont valorisés sur site par le broyage réalisé sur place.

    Les espèces invasives et nuisibles sont suivies par les jardiniers. La pyrale du buis a été traitée au karcher.

    Les espèces animales sont suivies par les jardiniers par un système de fiche.

    Des tas de branches et feuilles mortes sont laissés dans les jardins afin de favoriser l’entomofaune.

    Mise en place du recyclage des sapins de Noël.

    Formalisation d’un document de suivi d’entretien des pelouses (fréquence, hauteur de coupe).

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Le patrimoine, les matériels et les engins du site sont inventoriés et leur maintenance est suivie par le gestionnaire grâce à l’outil SIMA. Les consommations de carburant des matériels et engins sont également suivies.

    La ville de Paris possède une politique d’achat responsable pour les équipements, matériaux et produits d’entretien ainsi que pour les matériels et engins qui intègre des critères environnementaux dans les cahiers des charges.

    La ville de Paris a réalisé une cartographie et des inventaires des pollutions sonores dans le cadre du Plan bruit et des émissions de gaz dans le cadre du Plan climat.

    Il n’y a pas d'éclairage sur le square Quintinie. Les autres jardins ont éclairés en régime square par des boules givrées. De manière globale, la ville de Paris souhaite remplacer les systèmes d’éclairage trop consommateurs d’énergie par de nouveaux systèmes de meilleure performance énergétique et limitant la pollution lumineuse.

    Acquisition d’un broyeur afin de revaloriser sur place les déchets verts produits.

    Formations

    La ville de Paris a mis en place un plan de formation intégrant des thématiques écologiques. Les items Ecojardin ont été abordés par les agents du site lors de formations, excepté « Equipements et matériaux/Matériels et engins ». 

     

    Public

    Le site est labellisé Qualiparis pour la qualité de l'accueil, de l'information et de la sécurité dans les parcs et jardins.

    Des informations pédagogiques sont mises à disposition des usagers par le biais de :

    -          l’affichage à l’entrée des squares et au dessus des poubelles de tri sélectif,

    -          les affichettes Qualiparis sur les pratiques de gestion menées.

    Les équipes de jardiniers et les agents d’accueil et de surveillance (AAS) communiquent également auprès du public pendant leur temps de travail. Un guide d'accueil Qualiparis intégrant des éléments sur la biodiversité et les pratiques de gestion écologiques est fourni aux agents d’accueil. Des réunions ont été mises en place entre les AAS et jardiniers pour leur expliquer les pratiques et aménagements mis en place.

    Les déchets ménagers sont ramassés tous les jours sur ces squares. 

    Mise en place de nouvelles poubelles de tri.

    Localisation

    Square Alleray Labrouste Saint Amand
    75015 Paris
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire

Date labellisation
Date de renouvellement