• site labellisé

    Composé de 7700m² de pelouses, 2330m² d’allées et 300m² pour les aires de jeux), le parc des Pastourelles est situé dans le quartier Port-Marianne, sous-quartier Pompignane. Il a été acquis par la Ville et créé en 1984. Depuis sa création, deux grandes phases de réaménagement ont été effectuées : une pose de clôtures en 1998 ; et la réalisation d'une aire de jeux en sol souple, accompagné d’un réaménagement des entrées et des parvis, et de la réalisation de clôtures en barreaudage en 1999. Par ailleurs dans le cadre des travaux du projet Trame Verte et Bleue, une haie arbustive d'espèces locales diversifiées a été plantée en 2014 afin de conforter la connectivité des espaces. En 2015, le projet s'est poursuivi avec un réaménagement de la zone de jeux en partie basse du parc comprenant ; la mise en place d'une aire de jeux en bois sur copeaux et la création d'un platelage bois reliant le parc à la zone boisée attentante. Ce parc est divisé en 5 zones paysagères (prairie arborée, haies, bosquets, zone boisée, et falaises continentales) et comprend 2 zones de jeux.

    Structure du site

    Créé en 1984, le parc des Pastourelles est situé à La Pompignane, dans le quartier Port-­Marianne, et s’étend sur deux niveaux séparés par une falaise de grès. L’étage inférieur est occupé par des jeux en bois. Une deuxième aire de jeux est aménagée au dessus. Les deux espaces sont liés par une prairie de 7700 m2. Une zone boisée impénétrable occupe le nord du parc, dont la bordure sud est par ailleurs entourée d’un bosquet. Il occupe un ancien méandre du Lez, et constitue un îlot à 200m du lit actuel. Le plan de gestion est clair et bien structuré.

    Le site possède un plan de gestion avec une carte des unités de végétation. La métropole de Montpellier a travaillé avec un bureau d'étude pour l'élaboration d'une stratégie sur l'ensemble de ses espaces verts en 2019, des actions de végétalisation favorisant la Trame Verte sont mises en place ("plantons#1000arbres", "ensemble végétalisons nos quartiers, etc.).

    Sol

    Des analyses de sol ont été effectuées. Elles ne font pas apparaitre de carence à l’exception du Fer. Les feuilles sont laissées sur place et les déchets de taille sont broyés et réutilisés sur site.

    Aucune matière organique ou minérale n'est apportée sur le site. Le désherbage (uniquement manuel ou mécanique)est limité à 1 à 2 fois par an grâce à l'utilisation des feuilles mortes et du paillage issu du broyage des déchets verts.

     

    Eau

    L’arrosage a été abandonné depuis 2 ans sur les zones enherbées, qui sont passées en fauche tardive (juin, puis septembre et fin d’automne). Seules les nouvelles plantations sont arrosées (pendant 3-4 ans étant donné le climat méditerranéen). La fontaine à boire est équipée d’un dispositif de retour à l’arrêt, et son alimentation est coupée l’hiver.

    Faune / Flore

    Le parc est ombragé par de nombreux arbres (chêne vert, micocoulier, platane, peuplier, cyprès, chêne blanc,…). Les massifs ont été renouvelés avec des arbustes choisis avec les habitants, avec une bonne proportion d’indigènes (amélanchiers, arbousiers, cornouiller sanguin, aubépine, fusain d’Europe, sureau,…). Une centaine d’espèces végétales sont identifiées dont les 2/3 sont spontanées. La zone boisée est dominée par les peupliers, mais comporte un roncier dense qui abrite des semis de saule et d’orme. Le fourré est régulièrement inondé et recouvert de prêles. L’ailante et le robinier sont identifiés en bordure et au sein des fourrés mais leur propagation est pour le moment maîtrisée par la densité des autres essences, dont le Sureau yèble. Le raisin d’Amérique et la renouée grimpante sont également présents et surveillés. L’avifaune est également très riche, avec 25 espèces d’oiseaux, et 7 espèces de chiroptères sont représentées du fait de la relative proximité du Lez. Une falaise offre un front à nu sur le bas du parc et présente un habitat qui semble très propice aux abeilles sauvages (nombreux petits trous). Plusieurs stations de mauves et de géranium malacoïdes sont bien installées dans la pelouse. Le parc abrite une belle collection de gastéropodes avec 9 espèces (Bulime tronqué, Zonites algirus,…).

    Les agents connaissent, gèrent et surveillent les espèces exotiques envahissantes comme le Raisin d'Amérique présentes sur le site. Le site ne comporte pas de massifs de vivaces ou de (bis)annuelles. Le paillage végétal issu du broyage des petits et moyens déchets de taille et les feuilles mortes laissées sur place permettent de limiter le désherbage à 1 ou 2 passage par an dans les allées principalement. La taille des arbres est limitée à des tailles sécuritaires (retrait des branches mortes ou cassées). La taille des arbuste est raisonnée et limitée au dégagement des chemins et au maintien de la forme naturelle de l'arbuste. Les espaces herbacées sont maintenus en prairie en fauche tardive avec la tonte des bordures, de cheminements et autour du mobilier. Un fourrée en friche est préservée en libre évolution sur le site.

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    L’équipe possède quelques petits matériels électriques (souffleur et tronçonneuse). L’éclairage est géré par un service dédié. Le parc est fermé la nuit donc l’éclairage est limité.

    Le bois utilisé est certifié FSC, les peintures sont des peintures à l'eau et les tuteurs des jeunes arbres sont dorénavant en châtaignier produit localement (avant ils étaient en pin). Les huiles des engins et petits matériels sont bio et le carburant utilisé est un carburant spécial moins polluant que le carburant disponible à la pompe.

    Formations

    Les jardiniers ont un entretien individuel tous les ans et sont sollicités sur les formations souhaitées. Des formations sont régulièrement mises en oeuvre (TVB, sols vivants, Florilège).

    Les formations suivie concernent principalement les thématiques de la conception et gestion écologiques des espaces verts, la faune et la flore (connaissance de la biodiversité, choix et conduite des végétaux, état sanitaire, etc.) et la sécurité du personnel.

    Le service Jardins et Espaces verts communique sur le label et la gestion écologique des parcs et jardins à travers le magasine interne, des réunions et des projets transversaux avec notamment les services chargés de la voirie, des cimetières, des terrains de sport et de l'aménagement urbain. Au sein du service, différentes réunions régulières sont faites dans une démarche d'amélioration collective (réunions techniques hebdomadaires, réunions de services avec les techniciens tous les 15 jours, etc.). Le directeur adjoint de la Direction Paysage et Biodiversité de Montpellier et le responsable du Bureau d'Etudes et Paysage de la métropole étaient présents pour la réunion de préparation des audits.

    Public

    Les jeux sont vérifiés visuellement toutes les semaines par les jardiniers et contrôlés mensuellement. Des actions de sensibilisation sont menées à travers des visites régulières dans le cadre de Montpellier main verte. Un affichage sur les pratiques de gestion écologique et la fauche tardive est effectué à l’entrée du site et devant les prairies.

    Une plantation de haie participative a été organisée. Les arbres sont suivi par la cellule arbre et surveillés par les agents. Les agents passent deux fois par semaine pour le ramassage des déchets et des poubelles

    Localisation

    rue Jules Isaac
    34000 Montpellier
    France

    Galerie photos

    photos

Sites du même gestionnaire