• Zone de potager devant la Maison de l'Environnement

    Depuis sa création en 2009, le parc de la Maison de l’Agglomération est géré écologiquement. En 2022, suite à la candidature de la Communauté d’agglomération, cet espace vert a été distingué par le label EcoJardin. Apprécié des visiteurs, le parc est entretenu selon un mode de gestion différenciée sans pesticides et sans engrais chimiques. La qualité de l’eau et des sols s’en trouve ainsi préservée. De nombreuses zones sont dédiées à des prairies sauvages fauchées une seule fois dans l’année, tardivement en automne. Ces prairies et les haies libres champêtres du parc favorisent la diversité des plantes et de la faune.

    La Maison de l'Environnement est un service dépendant de la Direction de l’Environnement et dédié à la sensibilisation et à l’information sur l’environnement, la biodiversité et la transition écologique. Elle a pour mission également de faire découvrir le patrimoine naturel et la biodiversité présente sur notre communauté d’agglomération. Ce service est à la disposition de tous les habitants du territoire. Il est situé dans les locaux de la Maison de l’Agglomération à Montgeron. 

    Structure du site

    Le jardin de la maison de l’environnement se situe au nord de la commune de Montgeron à quelques pas du centre-ville. Il s’étale sur plus de 4 000 m2 et accueil du public tous les jours. Ouverte en 2009, la maison de l’environnement a été entièrement reconstruite en 2019/2020 et les travaux sont en train de se terminer.

     

    Le jardin est composé de plusieurs parties permettant à la fois un accueil du public mais également un accueil de la biodiversité. En effet le jardin de la maison de l’environnement est composé de :

    • une aire de jeu pour enfant
    • une zone de pelouse ouverte aux visiteurs
    • des carrés potager et des arbres fruitiers gérés par des associations locales
    • un amphithéâtre de pierre bientôt planté d’herbes aromatiques
    • une serre réservée à une association d’horticulture d’adulte en situation d’handicap
    • une clairière fraiche
    • une zone humide/mare éphémère gérée en prairie qui accueillent des espèces des milieux frais et humides
    • des zones de prairies fleuries idéale pour les pollinisateurs
    • une zone de gestion extensive (une fauche tous les deux ans) qui accueille une biodiversité importante
    • Deux fontaines et points d’eau support d’une biodiversité des milieux aquatiques

    Sol

    Le sol du site est encore mal connu par les gestionnaires cependant aucun problème majeur n’a été détecté depuis l’installation du jardin qui évolue de lui-même sans apport d’éléments nutritifs ou autre intrant.

    Eau

    Le jardin à la particularité de ne pas présenter de système d’irrigation. Cela est permis par la présence d’espèces et essences végétales indigène de la région qui sont adaptées aux conditions pédoclimatiques du site. Ainsi aucun apport en eau n’est nécessaire. Seuls les arbres fruitiers et carré potager nécessitent un arrosage afin de garantir une certaine production et permettre un maintien des plantations. Cet arrosage est fait de façon très raisonnée et reste anecdotique à l’échelle du jardin.

    Faune / Flore

    L’accueil de la faune et la flore est un point majeur du jardin de la maison de l’environnement. En effet de très belles zones de prairies fleuries permettent l’accueil des pollinisateurs tout au long de l’année. Une zone à gestion extensive (une fauche tous les deux ans) permet d’observer l’évolution spontanée du site tout en accueillant une faune intéressante. Cependant l’espace le pus intéressant d’un point de vue de la biodiversité reste la zone fraiche / humide gérée également en prairie qui accueille une flore et une faune des milieux frais et humides de plus en plus rare en milieu urbains. Des aménagements comme les nichoirs permettent d’augmenter également cette capacité d’accueil de la biodiversité.

     

    Une campagne d’inventaires naturalistes (faune et flore) à l’échelle de la communauté d’agglomération en 2020 a permis de dresser un premier bilan des espèces en présence sur le site. Les résultats pour le jardin de la maison de l’environnement montrent que la gestion menée ainsi que les habitats écologiques crée permettent d’accueillir une biodiversité très importante pour un milieu urbain dense que représente la ville de Montgeron.

     

    Cet accueil de la biodiversité est le résultat de la politique « Zéro-phyto » et de la gestion écologique et différenciée mise en place sur le site.

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Le parc possède une aire de jeux pour enfant sur copeaux de bois, ainsi que des bancs, des zones d’assises et des poubelles de tri afin d’accueillir du public.

     

    La gestion mise en place par Elio tend à utiliser de plus en plus de matériels électriques (ou manuels) réduisant ainsi les pollutions environnementales et sonores.

     

    Aucun système d’éclairage n’est présent dans le jardin ce qui permet de préserver cet espace des nuisances liées à l’éclairage nocturne.

     

    Formations

    Un plan de formation annuelle avec des thématiques écologique est mis en place dans l’entreprise de gestion en charge du jardin

    Public

    Le parc semble être apprécié du public qui peut venir s’y détendre et profiter avec leurs enfants des espaces de jeux. De plus, de nombreuses animations sont mise en place sur le jardin qui offre, par sa diversité d’habitats, une diversité des supports éducatifs très intéressante. De plus les carrés potager et la serre sont gérés par des associations locales qui peuvent ainsi pratiquer des activités de jardinage.

    Localisation

    2 bis Avenue de la République
    91230 MONTGERON
    France

    Galerie photos

    photos