• Créé vers 1870, par le paysagiste Le Breton, ce parc à l’anglaise est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Parcours botanique, potager pédagogique, rucher, verger de variétés anciennes et potager médiéval sont autant d’aménagements récents qui composent le parc.

    Structure du site

    -          Des objectifs paysagers clairs : une gestion horticole aux entrées du parc et près du château et une gestion plus extensive sur le reste du parc

    -          Pas de désherbage chimique sur le site

    -          Site identifié comme un boisement ou EBC à préserver dans la Charte paysagère. L’objectif de cette charte est de pérenniser les réservoirs de biodiversité et de préserver leur qualité écologique afin de favoriser la biodiversité de ces espaces.

     

    Sol

    -          Formation de l’ensemble des agents afin d’améliorer leur connaissance des sols.

    -          Inventaires mycologiques en 2011-12

    -          Aucun sol nu sur le site

    -          Pas de risque majeur pour les sols sur ce site

    -          Apport de matière organique uniquement lors des plantations

    -          Pas de désherbage des allées, enherbement accepté

     

    Eau

     - Plan de recollement du système d’arrosage en cours de digitalisation- Arrosage des pelouses limité aux pourtours du château- Suivi annuel des consommations d’eau pour l’ensemble des espaces gérés- Suivi annuel des consommations d’eau d’arrosage sur le site : Diminution de près de moitié entre 2014 et 2015- Système d’arrosage bien dimensionné et bien entretenu. Relevé mensuel du compteur par l’équipe de gestion permettant de vérifier qu’il n’y a pas d’anomalie de consommation (détection rapide des fuites)Système automatique équipé d’un programmateur. La programmation est effectuée par l’équipe de gestion en fonction des conditions climatiques et de l’état de la végétation.

    Faune / Flore

    -          Mise en place d’un rucher

    -          Nombreux inventaires sur le site : flore, oiseaux, reptiles, amphibiens, mammifères (dont les chiroptères), insectes (odonates et lépidoptères)

    -          Mesures de gestion recommandées par les associations naturalistes ayant réalisé les inventaires

    -          Mise en place du protocole PROPAGE par les agents volontaires depuis 2016 (résultats non transmis lors de l’audit)

    -          Régulation des populations d’anatidés en prélevant les œufs. Présence de la Tortue de Floride limitée au bassin. Pas d’utilisation de produits chimique dans la lutte contre les espèces nuisibles ou envahissantes

    -          Flore spontanée favorisée en sous-bois

    -          L’augmentation de l’utilisation de plantes vivaces qui représentent maintenant 70% des massifs

    -          Zonage de la strate herbacée en fonction de la gestion différenciée, fauche tardive des secteurs de prairie

    -          Volonté de conserver les arbres le plus longtemps possible (abattage qu’en cas de danger pour le public – suivi régulier par l’équipe d’élagage et expert en interne)

    -          Diminution du volume des déchets verts de 10% entre 2011 et 2015 sur l’ensemble des espaces gérés (pas de ramassage des feuilles, broyage des rémanents utilisés comme paillage, mulching des tontes, etc.)

     

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    •  Suivi du mobilier grâce à un logiciel spécialisé qui permet également le suivi des opérations menées sur le site
    • Equipe dédiée au suivi et à l’entretien du mobilier et aux aires de jeux
    • Politique globale respectueuse de l’environnement pour l’acquisition et l’utilisation du mobilier, des produits d’entretien et des matériaux inscrite dans l’Agenda 21 de la ville de Mérignac « Action 12.2 Développer la prise en compte des critères de développement durable dans la commande publique »
    • Site éclairé en soirée et le matin (lors des heures d’ouverture du parc). Renouvellement récent des lampadaires avec des modèles permettant d’éclairer que le sol et équipé d’ampoules basse consommation.
    • Suivi des consommations des engins et des véhicules (non différencié pour le carburant dans les fichiers dans le fichier fourni pour lors de l’audit, mais le suivi des consommations est différencié) : Diminution des consommations d’essence de 23% et de gasoil de 57% depuis 2010
    • Mutualisation du matériel sur plusieurs sites
    • Utilisation d’un véhicule électrique (Goupil) au sein du site
    • Lancement d’un nouveau bilan des émissions de gaz à effet de serre au niveau de la métropole
    • Mise en place de mesures permettant d’éviter les nuisances sonores pendant les périodes de forte fréquentation du site
    • Elaboration en cours d’un plan pluriannuel d’investissement pour remplacer les véhicules thermiques par des véhicules moins polluants

     

    Formations

     

    -          Plan de formation réalisé sur la base des souhaits des agents et des besoins des services

    -          Organisation d’entretiens annuels

    -          Ces 3 dernières années, nombreuses formations des agents, diversifiées et permettant de couvrir presque toutes les thématiques de la gestion écologique des parcs et des squares (Conduite de la gestion différenciée des espaces verts, Connaissance des sols, Acceptation de la flore spontanée, Connaissance des reptiles, Technique d’haubanage, Application des sols souples et autres sols sur les aires de jeux, Certiphyto, CACES, etc.)

     

    Public

    -          Au niveau de Bordeaux métropole, mise en place d’un logiciel permettant de centraliser les demandes de la population et de répercuter ces demandes aux bons interlocuteurs pour un traitement effectif et efficace

    -          Plusieurs animations organisées sur le site : Atelier compostage, Sortie sur les reptiles et les amphibiens, sur les herbes folles

    -          Règlement unique pour tous les sites gérés affiché aux principales entrées du site

    -          Panneau d’information installé aux entrées présentant quelques espèces observées sur le site

    -          Communication temporaire installée notamment au moment d’abattage d’arbres ou près des tas de branchages constituant des abris pour les hérissons

    -          Plusieurs dépliants édités (Les reptiles de Mérignac, Les orchidées sauvages de Mérignac, l’Ecologie au Jardin)

    -          Animations organisées par des associations mérignacaises

    -          Sensibilisation des jeunes mérignacais au tri des déchets au niveau de la Ferme de Découverte

    -          Installation des poubelles de tri sur le site (pas toujours bien respecté malgré une signalétique claire)

    -          Pas de problème de propreté sur le site

     

    Localisation

    Avenue de la Marne – La Glacière
    33700 Mérignac
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire

Date labellisation
Date de renouvellement