• site labellisé

    Ce grand parc boisé a été acquis par la Ville de Montpellier en deux fois 2006 (39 850m²) et en 2009 (12 890m²). Ce parc ancien, créé en 1694 pour accompagner la construction du château (Château Bon), est empreint d'une longue histoire et passa entre les mains de nombreux propriétaires. Ce parc se divise aujourd'hui en deux partie distinctes, une prairie fleurie sauvage et un boisement ancien dont la gestion lui permet d'évoluer le plus naturellement possible. Cet espace comporte un grand nombre d'arbres remarquables : cyprès chauve, thuya, if, cyprès de provence, chêne vert, pin parasol.

    Structure du site

    Tous les points sont abordés, la note maximale est obtenue.

    Le site possède un plan de gestion avec une carte des unités de végétation. Ayant appartenu à un domaine, il possède des intentions paysagères aujourd'hui préservées avec notamment une vue dégagée menant au bassin et au domaine grâce au maintien de prairies en fauche tardive. La métropole de Montpellier a travaillé avec un bureau d'étude pour l'élaboration d'une stratégie sur l'ensemble de ses espaces verts en 2019, des actions de végétalisation favorisant la Trame Verte sont mises en place ("plantons#1000arbres", "ensemble végétalisons nos quartiers, etc.).

    Sol

    Des analyses de sols ont été effectuées.
    Les déchets de tailles sont valorisés sur place, aucun ramassage des feuilles
    Peu de pénétration par le public dans les espaces boisés

    Depuis le dernier audit en 2015, des inventaires des vers de terre et des nématodes ont été menés afin de mieux connaitre et prendre en compte la faune du sol dans la gestion du site. Les sols mis à nu par la fréquentation (création de chemins par les usagers) sont paillés avec du broyat. Les chemins ont été convertis en stabilisé semi-perméables renforcé(SR8) afin de pallier aux dégradations dues à la fréquentation du site et au ruissellement lors des épisodes de fortes pluies. Temporairement, des ganivelles sont installées autour des plantations récentes d'arbustes afin de préserver le sol du piétinement. Aucune matière organique ou minérale n'est apportée, sauf le paillage végétal.

    Eau

    Arrosage limité aux jeunes plantations
    Bassin végétalisé en partie
    Fontaines à bouton poussoir

    Aucun arrosage n'est effectué sur le site, hormis pour la reprise des végétaux à la plantation et dans de très rare cas de sauvegarde. Le bassin est alimenté par la source traversant le site en limite de propriété.

    Faune / Flore

    Inventaires de la flore réalisée, inventaire des fourmis et des chauves-souris réalisées
    Très nombreux micro-habitats installés
    Le choix des végétaux est adapté aux conditions du site
    Pas d’existence de massifs de plantes annuelles
    Taille raisonnée et très limité des végétaux
    Très grandes prairies de fauche tardives
    Utilisation des déchets de taille pour paillage des sols

    Le site est en gestion naturelle avec un sous-bois laissé en évolution libre, seul le retrait de quelques arbres tombés est effectué quand ils posent des problèmes de sécurité. Les espaces ouverts sont maintenus en prairies de fauche tardive avec la tonte de cheminements et autour du mobilier uniquement. La taille des arbres et des arbustes concernent uniquement les branches mortes ou cassées, enlevées prioritairement en hiver, sauf pour des raisons sécuritaires. Le paillage végétal, le plantes couvre-sol spontanée (lierre), les feuilles mortes laissées sur place et l'acceptation de la flore spontanée permettent de réduire au maximum le désherbage, se limitant à un désherbage manuel très occasionnel des allées.

    Depuis le dernier audit en 2015, des inventaires faune et flore ont été menés (flore, habitats naturels, oiseaux, insectes), complétant les inventaires des chauves-souris et des fourmis déjà réalisés. Le protocole de suivi de la flore des prairies Florilège a été initié en 2020. Le paillage végétal a été renforcé sur les zones de fort piétinement. La végétation du bassin est laissé en évolution naturelle car elle est suffisamment limitée par les chiens des usagers.

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Le secteur possède du petit matériel électrique
    Mutualisation du matériel
    Achats respectueux de l’environnement
    Pas d’éclairage

    Le site n'a aucun éclairage. Le matériel, mutualisé au secteur, est principalement électrique. En cas de panne, la réparation est privilégiée avant la reprise ou la recyclerie. Les véhicules du personnel sont renouvelés en électrique. Les achats se font dans le respect de l'environnement (bois FSC, peinture à l'eau, mélanges huiles bio, etc.).

    Formations

    Plan de formation et entretien individuel réalisé.
    Nombreuses formations misent en place sur les thèmes du Label EcoJardin

    Les formations suivies depuis le dernier audit concernent principalement les thématiques de la conception et gestion écologiques des espaces verts, la faune et la flore (connaissance de la biodiversité, choix et conduite des végétaux, état sanitaire, etc.) et la sécurité du personnel.

    Le service Jardins et Espaces verts communique sur le label et la gestion écologique des parcs et jardins à travers le magasine interne, des réunions et des projets transversaux avec notamment les services chargés de la voirie, des cimetières, des terrains de sport et de l'aménagement urbain. Au sein du service, différentes réunions régulières sont faites dans une démarche d'amélioration collective (réunions techniques hebdomadaires, réunions de services avec les techniciens tous les 15 jours, etc.). Le directeur adjoint de la Direction Paysage et Biodiversité de Montpellier et le responsable du Bureau d'Etudes et Paysage de la métropole étaient présents pour la réunion de préparation des audits.

    Public

    Actions de sensibilisation envers le public
    Affichage des pratiques de gestion du label EcoJardin à l’entrée

    Depuis le dernier audit, plusieurs sorties et ateliers ont été organisés afin de sensibiliser les usagers à la gestion écologique du site. Des inventaires participatifs ont également été réalisés sur la thématique "Arbres et flore périurbaine". Des panneaux d'information pédagogiques ont été installés concernant l'identification des arbres (smartflore en partenariat avec Tela-Botanica), la fauche tardive et les souches et bois mort laissés sur place.

    Localisation

    Parc du Mas Prunet
    34070 Montpellier
    France

    Galerie photos

    photos

Sites du même gestionnaire