• Ouvert au printemps 1974, ce jardin public a été réhabilité en 2001 suite à la tempête de décembre 1999, celle-ci ayant entraîné de nombreux dégâts, surtout au niveau du patrimoine arboré. Il a pour vocation le repos en plein air et les jeux pour enfant, et permet par sa diversité d’équipements la réalisation de nombreuses activités (terrain de sport et de pétanque, jeux, table de ping-pong, …) Il présente de nombreux bancs et des assises permettant les discussions, ainsi qu’un point d’eau et un kiosque. Un poste de gardien-jardinier a été créé par la ville, pour ce parc, en 2006. Ce parc possède un bâtiment avec des toilettes qui sont pour l’instant fermées et un sous-sol où est rangé le matériel. Il ne possède aucun éclairage, ni d’arrosage automatique. Les espèces arborées et les massifs sont diversifiés. Une grande étendue de pelouse est également présente dans ce parc. Les massifs sont paillés avec de la Cosse de Sarasin et le paillage renouvelé tous les 3 ans. Des vivaces sont présentes en grande partie, mais on trouve également dans ces massifs, des plantes annuelles. Les espèces d’adventices qui sont non envahissantes et non nuisibles sont acceptées au sein du parc. Les massifs sont eux désherbés à la binette. Il y a 2 entrées avec 1 règlement à chacune d’entre elles. Les déchets verts sont tous exportés vers la plate-forme Bio-Yvelines. Ce parc est fermé pendant la nuit. Il possède un grillage et des murets peu élevés, ce qui donne peu d’ouvertures sur l’extérieur.

    Structure du site

    Le gestionnaire du site a mis en place un plan de gestion différenciée définissant l'entretien à mener en fonction des aménagements et des strates végétales en place. Une cartographie est associée à ce plan. Les produits chimiques ont été totalement proscrits sur ce site avec la mise en place de la charte « zéro phyto » sur l’ensemble des espaces verts de la ville.

    Ouvert au printemps 1974, ce jardin public a été réhabilité en 2001 suite à la tempête de décembre 1999, celle-ci ayant entraîné de nombreux dégâts, surtout au niveau du patrimoine arboré. Ce réaménagement réalisé avec une paysagiste a suivi un document d’intentions paysagères.


    Sol

    Une analyse du sol a été réalisée en 2012.

    Les zones à risque sur ce site sont situées sur les zones de piétinement autour des aires de jeux. Sur ces zones, le sol a été recouvert par un sol perméable ou par une couche de sable pour éviter qu’il soit mis à nu.

    Les apports de compost et de mulch sont estimés par les jardiniers en fonction des besoins du site. Aucun élément minéral n’est apporté sur le site.


    Eau

    Le site est arrosé manuellement uniquement lors des plantations de vivaces et d’arbres (1 plantation en 2 ans).

    Faune / Flore

    Le gestionnaire a favorisé la plantation de vivaces sur le site. Il privilégie les arbres, arbustes et vivaces indigènes qui présentent un intérêt écologique.

    Le gestionnaire possède une bonne connaissance de la faune et de la flore du site : inventaire des oiseaux sur la période 2005-2007 (renouvelé cette année pour trois ans), inventaires des arbres et arbustes en 2011 (réactualisé lors des renouvellements), inventaires des vivaces en 2011 (réactualisé lors de renouvellements), inventaire de la flore spontanée en 2012 (FLORILEGE et PROPAGE).

    Les massifs de vivaces et d’arbustes sont paillés pour prévenir le désherbage.

    Un désherbage manuel ou thermique est réalisé sur les allées, laissant largement la place à la végétation spontanée, tant qu’elle n’est pas envahissante.

    Les équipes interviennent très peu sur les arbres : taille pour la formation des jeunes arbres, remontée de couronnes, bois mort.  La taille de la strate arbustive est toujours réalisée après floraison et mise en attente si la présence d’un nid est détectée.

    Le gestionnaire laisse la pelouse pousser assez haute (floraison des trèfles) avant de la tondre (8 à 10 fois par an).

    Une grande partie des déchets verts sont valorisés sur le site dans les massifs (mulch ou compost).


    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Les matériels et engins sont inventoriés et leurs consommations sont connues et suivies par le gestionnaire. Des mesures pour leur recyclage en fin de vie ont été mises en place (recyclage et revente de certaines pièces).

    Les engins sont mutualisés entre les différents secteurs.

    Au niveau de sa politique globale, la ville s’oriente vers l’achat de batteries lithium pour le renouvellement des engins.


    Les matériels et engins sont inventoriés et leurs consommations sont connues et suivies par le gestionnaire. Des mesures pour leur recyclage en fin de vie ont été mises en place (recyclage et revente de certaines pièces).

    Les engins sont mutualisés entre les différents secteurs.

    Au niveau de sa politique globale, la ville s’oriente vers l’achat de batteries lithium pour le renouvellement des engins.


    Formations

    Un plan de formation intégrant des thématiques écologiques a été mis en place sur le site. Les agents du site ont abordé les thématiques « structure du site » et « faune/flore » lors de ces formations. Aucune formation sur le sol n’a été réalisée à ce jour mais doit être prévue à court terme.


    Public

    Les équipes du parc sont régulièrement en contact avec les usagers pour leur fournir des informations sur les pratiques de gestion menées sur le site. Quelques informations pédagogiques sont également affichées sur site (étiquetage des arbres).

    Des informations pédagogiques, notamment sur la gestion différenciée, sont mises à disposition des usagers sur le site internet de la ville et dans un mensuel leur étant adressé directement.

    L’état phytosanitaire des arbres est suivi régulièrement et référencé dans un SIG.


    Localisation

    rue de la Bonne Aventure
    78000 Versailles
    France

    Galerie photos

    photos

Sites du même gestionnaire