• Les Champs Elysées sont composées d'un ensemble d'espaces verts crées en 1927/1928 dont la promenade cours Albert 1er (4949), la promenade Cour La Reine (6801), Le square de Berlin et les jardins des Champs Elysées(131020), le square Jean Perrin (6801) et le jardin des abords du Petit Palais rénové en 2006 (1280).

    Structure du site

    Le site fait l’objet d’une gestion écologique adaptée aux différentes strates végétales et aquatiques, appliquée par canton. Le gestionnaire proscrit l’utilisation de produits chimiques sur le site. Le site fait également l’objet de différentes démarches de gestion prenant en compte l'environnement : méthode d'irrigation raisonnée MIR, soins aux végétaux (politique de réduction des pesticides - 2002), labellisation écologique parisienne. Le gestionnaire a mis en place plusieurs mesures pour préserver la qualité écologique du site :

    Circulation des véhicules :

    -          Aménagement de cheminements / Calibrage des allées,

    -          Installation de grillettes, bordures en demi rondins et lices en bois pour empêcher l'envahissement de pelouses par les véhicules (allées et parties végétalisées),

    -          Travail avec le service de la voirie et du déplacement / Agents de la brigade peuvent verbaliser les véhicules.

     

    Manifestations :

    -          Chaque autorisation de manifestation comprend des prescriptions du gestionnaire,

    -          Elaboration d'une charte d'usage pour les abords du Grand Palais,

    -          Etat des lieux entrants et sortant (amendes si dégradations),

    -          Suivi des consommations d'eau lors des manifestations pour éviter les excès.

    Concessions présentes sur le site :

    -          Obligation de suivre le règlement des parcs et jardins et de respecter les aménagements paysagers de ce jardin classé,

    -          Consignes pour appliquer les principes de gestion écologique du gestionnaire dans l'entretien des espaces verts des concessions,

    -          Pour le renouvellement des concessions, intervention du gestionnaire à chaque étape du projet.

    Une note d'intention paysagère a été définie pour ce site qui s'appuie sur les plans d'Alphand. Ce site étant inscrit et classé en « Espace boisés classés », le gestionnaire doit suivre les avis des architectes des bâtiments de France et de la Commission des sites dans les aménagements paysagers. Le gestionnaire a réalisé une demande auprès des ADF pour intégrer des zones de prairies sur le site.


    Sol

    Le gestionnaire réalise des analyses de sol au cas par cas (accident végétatif - plantation d'une espèce), une analyse des terres apportées et, cette année, une analyse des pelouses (zones à risques car très fréquentées). Ces analyses permettent de définir les besoins des différentes strates végétales en termes de fertilisation (amendements organiques et minéraux). Des apports de paillage (broyat local des déchets de taille + supplément de broyats d’arbres du bois de Vincennes) sont réalisés sur le site. Le gestionnaire a identifié des risques pour les sols de ce site (besoin organique des pelouses en raison des piétinements) et mis en place différentes mesures pour les limiter (cf. mesures décrites précédemment pour préserver la qualité écologique du site). Des apports organiques seront réalisés en fonction des résultats de l’étude du laboratoire des sols. Certaines allées sont revêtues de Végecol, liant de nature végétale perméable. Pour prévenir le désherbage de la strate minérale, les équipes ratissent les allées et le gestionnaire laisse en place la végétalisation spontanée sur les allées peu fréquentées. Des lames délimitent les pelouses au niveau du Petit Palais. La ville de Paris possède une politique d’achat responsable pour les substrats, terreaux, terre végétale et éléments minéraux qui intègre des critères environnementaux dans les cahiers des charges.


    Eau

    Les pelouses et décorations florales de la partie française sont arrosées le matin par un système automatique et manuellement à partir d’eau potable et d’eau non potable.Un relevé mensuel est réalisé sur l’ensemble des compteurs divisionnaires d’eau potable. Une vérification hebdomadaire des fuites est réalisée sur le réseau par Eau de Paris. Il n’existe pas de compteur spécifique au site pour l’eau non potable. Le réseau d’eau non potable est un maillage de canalisations avec quelques compteurs par secteur. Ceux-ci sont vérifiés par la Direction de la propreté. L'arrosage est programmé par le système MIR+ (Méthode d'irrigation raisonnée) qui calcule les besoins des végétaux en fonction de l'évapotranspiration et de la pluviométrie. Les quantités d’eau apportées par l’arrosage manuel sont calculées à partir d’une vanne volumétrique (elle détermine le nombre de millimètres à apporter en fonction de la surface à arroser). Le gestionnaire a mis en place du paillage et des plantes couvre-sols pour limiter l’évapotranspiration et par conséquent l’arrosage. Les fontaines ornementales fonctionnent en circuit fermé avec un système de programmation. Elles sont arrêtées et vidées en hiver. Deux fontaines sont alimentées par de l’eau non potable. Un relevé mensuel du compteur divisionnaire permet la détection de fuite sur les fontaines en eau potable. 

    Faune / Flore

    Le gestionnaire favorise la mise en place d’une palette végétale diversifiée intégrant des plantes indigènes et des plantes à intérêt écologique (annuelles/bisannuelles, vivaces et arbustes). Les espèces spontanées et indigènes sont laissées en place sur certains secteurs. La végétalisation spontanée des allées peu fréquentées est laissée en place. Un milieu humide écologique a été recrée sur le site. Le gestionnaire intervient peu sur les arbres (élagage de mise en sécurité, taille en rideau) et sur les massifs arbustifs. Des actions préventives évitant le désherbage sont mises en place sur le site : paillage, plantes couvre-sols, zones laissées enherbées sur les allées peu fréquentées. Le désherbage est manuel sur la totalité du site. Le gestionnaire possède une bonne connaissance de la faune et de la flore présentes sur le site : repérage sur carte des habitats et des espèces à intérêt écologique (papillons, oiseaux, libellules), liste des espèces plantées par canton réactualisée lors des plantations, inventaire de la flore spontanée, observations des jardiniers référencées dans les fiches AUE, suivi PROPAGE (jardiniers et agents d'accueil formés au protocole). Les déchets verts sont valorisés sur le site (broyage sur site, tondeuses à kit mulching).


    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Les matériels et engins du site sont inventoriés et leurs consommations de carburant sont suivies. La ville de Paris possède une possède une politique d’achat responsable pour les matériels et engins qui intègre des critères environnementaux. Le gestionnaire utilise des tailles haie et souffleuses électriques et privilégie autant que possible l’outillage manuel (politique de réduction du matériel thermique). La ville de Paris a réalisé une cartographie et des inventaires des pollutions sonores dans le cadre du Plan bruit et des émissions de gaz dans le cadre du Plan climat. Le gestionnaire a défini des horaires d’interventions pour limiter les nuisances sonores.


    Les matériels et engins du site sont inventoriés et leurs consommations de carburant sont suivies. La ville de Paris possède une possède une politique d’achat responsable pour les matériels et engins qui intègre des critères environnementaux. Le gestionnaire utilise des tailles haie et souffleuses électriques et privilégie autant que possible l’outillage manuel (politique de réduction du matériel thermique). La ville de Paris a réalisé une cartographie et des inventaires des pollutions sonores dans le cadre du Plan bruit et des émissions de gaz dans le cadre du Plan climat. Le gestionnaire a défini des horaires d’interventions pour limiter les nuisances sonores.


    Formations

    La ville de Paris a mis en place un plan de formation intégrant des thématiques écologiques. L’ensemble des items EcoJardin a été abordé par les agents du site lors de formations, excepté « Equipements et matériaux/Matériels et engins ».


    Public

    2 à 3 visites guidées sont réalisées sur le site par des conférenciers de l’Agence d’Ecologie Urbaine. Des informations pédagogiques sont également mises à disposition des usagers : pictogrammes, affiches sur la gestion mise en place, expositions ponctuelles sur les jardins Lenôtre, panneau d’information sur le tri sélectif. Les équipes de nettoyage du site sont systématiquement renforcées lors des grandes manifestations.


    Localisation

    10 Avenue des Champs-Élysées
    75008 Paris
    France

    Galerie photos

    photos

Sites du même gestionnaire