• 231 parcelles de jardins familiaux, le plus grand site de jardins familiaux de Rennes. Il est situé en bordure extérieure de la rocade et fait le lien avec le site de l'Ecomusée du Pays de Rennes

    Structure du site

    La Ville de Rennes a publié en 2008 un "Guide de maintenance de la gestion différenciée à Rennes". Ce guide explicite les principes, objectifs et avantages de la gestion différenciée mais également les spécificités des espaces gérés par la Ville de Rennes, l'historique de la démarche, les typologies d'espaces gérés, les opérations d'entretien qui sont réalisés pour chaque catégorie de gestion. Une cartographie de la gestion différenciée à l'échelle de la Ville de Rennes y est également présentée. 5 codes et les pratiques de gestion associées y sont présentés :

    • 1 – Jardins structurés très fleuris
    • 2 – Jardins structurés
    • 3 – Jardins d’accompagnement
    • 4 – Jardins champêtres
    • 5 – Jardins de nature

    Au sein de ce document, la notion de "conception différenciée" est abordée : La gestion pratiquée doit s'adapter aux usages et à la conception de l'espace à gérer et la conception doit également s'adapter aux usages et à la gestion qui sera pratiquée.

    Les opérations de désherbage à réaliser sont décrites au sein du manuel de gestion différenciée de la Ville de Rennes en fonction de la typologie d'entretien associée à chaque espace. Un plan de désherbage a également été établi en 2006. Ce plan décrit et planifie les actions à engager au niveau de la métropole afin de mettre en place de nouvelles pratiques de désherbage mais aussi d'impliquer et de sensibiliser le public aux enjeux environnementaux et à ces nouvelles pratiques.

    La Ville de Rennes a remporté le Prix 2017 « Zéro phyto » décerné par le Conseil Régional de Bretagne pour son engagement à ne plus utiliser de produits phytosanitaires.

    Une étude a été réalisée en 2011 en vue de faire un état des lieux des trames vertes et bleues à l’échelle de la Ville de Rennes. Ce travail a permis d’établir une cartographie des trames vertes et bleues existantes et d’identifier les secteurs à reconnecter afin de favoriser la perméabilité écologique de la ville.

    Un règlement intérieur et une « Charte du Jardinier Rennais – les 10 engagements du jardinier » incitent les jardiniers des jardins familiaux du Bintinais à mettre en place des mesures vertueuses pour l’environnement dans leur opération de jardinage :

    1. Bien gérer la matière organique du sol
    2. Maitriser la consommation d’eau
    3. Limiter les déchets
    4. Favoriser les prédateurs naturels, alliés du jardinier
    5. Respecter l’environnement et la santé
    6. Respecter les aménagements des jardins
    7. La production potagère, un objectif de l’association
    8. Partager ses connaissances
    9. Respect du règlement intérieur
    10. Végétaux indigènes

    Sol

    Les zones de sols à nu sont proscrites sur le site : du paillage ou des plantes couvre-sol sont mis en place afin d’éviter de laisser les sols exposés aux phénomènes de battance et à l’érosion de manière générale.

    Aucun apport d’éléments minéraux n’est réalisé dans les sols.

    Les modalités de gestion des sols sont précisées dans le guide de maintenance de la gestion différenciée de Rennes et détaillées par code de gestion (1 à 5).

    Une analyse des sols a été réalisée en 2018. Les jardiniers sont incités à préserver les sols et améliorer leur fonction écologique au travers de la charte (incitations à réutiliser les déchets verts pour pailler les sols).

    Eau

    Les consommations en eau sont suivies par site et sur l'ensemble de la Ville de Rennes. Des relevés fréquents permettent de détecter d’éventuelles fuites.

    Le logiciel « Top Station » permet de connaître le plan des réseaux de chaque site de la Ville de Rennes.

    Les équipes gestionnaires disposent d'un accès à MétéoFrance via le réseau pour la consultation des prévisions météo et adaptent leurs interventions en fonction des données.

    Un marché avec MétéoFrance intègre des alertes vent/tempête/neige qui offre des compléments d'information utiles à la gestion.

    Les végétaux sont groupés en fonction de leurs besoins en eau. Globalement, les essences indigènes, adaptées aux conditions climaciques locales et nécessitant moins d’entretien et d’arrosage sont privilégiées (la plupart des plantations ne sont arrosées que pour reprise après plantation à l’échelle de la Ville de Rennes). La mise en place de paillage ou de plantes couvre-sol permet également de limiter les besoins en arrosage.

    Aucun arrosage n’est réalisé sur les espaces végétalisés bordant les jardins familiaux (pelouses arborées, massifs arbustifs, etc.). Chaque parcelle dispose d’une cuve de récupération des eaux pluviales. Des fontaines avec boutons poussoirs sont également implantées sur le site pour compléter les arrosages des parcelles.

    Faune / Flore

    La Ville de Rennes a été élue capitale française de la biodiversité en 2016.

    Les plantes indigènes sont privilégiées lors des nouvelles plantations et lors des renouvellements de plantations, particulièrement les vivaces, nécessitant moins d’entretien et d’intrants, et les annuelles de type champêtre présentant des intérêts écologiques. Les plantes spontanées sont tolérées dans les espaces nécessitant moins de visibilité. La Ville a la volonté d’adapter ses plantations aux conditions climatiques et aux changements à venir. Elle travaille avec des pépiniéristes de végétal local et qui travaillent de manière à exprimer plus de diversité génétique dans les plantations.

    La Ville de Rennes possède une politique d’achat durable pour les plants et semences.

    La taille raisonnée est pratiquée, sauf pour les végétaux nécessitant un entretien particulier (patrimoine architecturé, taille de sécurité et/ou de désencombrement des passages).

    Un partenariat a été passé avec la FREDON pour la gestion de la Berce du Caucase, de l'Ambroisie, du Raisin d'Amérique et de la Datura Stramoine.

    Un autre partenariat a été passé avec l'Agrocampus pour la Jussie. Enfin un autre partenariat a été passé avec le Bassin de l'Ille et de l'Illet pour la Renouée du Japon et les agents ont participé à des journées techniques sur la thématique des plantes invasives.

    Plusieurs services de la ville ont été formées sur la problématique des chiroptères en ville et ont été initié à certaines solutions permettant de maintenir la présence des chiroptères en ville.

    Un programme de recherche de l’Université Rennes 1 est en cours sur l’élaboration d’un protocole de suivi des lépidoptères. Une réflexion est en cours afin de faire suivre ce protocole de suivi par les agents de la Direction des Jardins et de la Biodiversité.

    Dans le cadre de ses consultations de fournitures et de livraison de végétaux de pépinières, la Ville de Rennes exige de ses fournisseurs de renseigner des informations sur ses objectifs, sa politique et ses réalisations en termes de développement durable. Il s'agit d'un critère comptant pour 10% dans la note globale qui aboutit au choix du prestataire.

    La Ville de Rennes a mis en place une politique visant à la réduction et à la valorisation des déchets verts. Cela passe notamment par une rationalisation des opérations d'entretien (élagage, taille, tonte, etc.) mais aussi par une valorisation des déchets produits (broyage, compostage, etc.). Un plan de gestion des déchets verts a été établi pour chaque site de la Ville de Rennes.

    Cette politique de réduction des volumes de déchets verts est initiée dès la conception des nouveaux espaces verts : Par exemple, les plantations trop proches des cheminements sont évitées afin de ne pas se retrouver dans l’obligation de tailler fréquemment les massifs pour assurer un passage aux usagers.

    Plusieurs actions favorables à la biodiversité sont menées sur les espaces végétalisés (hors jardins familiaux) : gestion différenciée de la strate herbacée, bois morts laissés sur place, taille des arbres et arbustes à la fin de l’été, lierre grimpant toléré, etc. Les effets de lisières sont également recrées aux abords des chemins. Par ailleurs, des actions en faveur de la biodiversité sont également incitées auprès des jardiniers au travers de la charte. Les composteurs inclus dans chaque parcelle permettent de réduire les déchets.

    Il n’y pas de problème d’espèce végétale invasive ou d’animal nuisible.

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    La Ville de Rennes possède une politique d’achat durable pour les matériels et engins. Cette politique concerne aussi les matériaux, notamment le bois qui doit être issu de forêts gérées durablement. 

    Un inventaire du patrimoine mobilier de chaque site a été établi par la ville de Rennes.

    Les consommations en huiles et carburants des matériels et engins sont suivies.

    Progressivement, le parc d’engins et de véhicules thermiques est remplacé par du matériel électrique. Les agents ont également accès à des vélos et à des vélos à assistance électrique pour leurs déplacements.

    Les véhicules et les engins sont mutualisés.

    Un protocole de fin de vie des matériels et engins a été mis en place par la Ville de Rennes.

    Le matériel électrique limite les émissions et les horaires de réalisation des opérations bruyantes sont adaptées en fonction des manifestations dans les parcs, etc.

    Un bilan carbone a été réalisé pour les consommations en carburant à l'échelle du parc automobile de la Ville de Rennes.

    Formations

    La majorité des items EcoJardin a été abordée lors des formations des agents. Des formations à destination des jardiniers sont proposées par Rennes Métropole et l’association « Vert le Jardin » sur des thématiques écologiques diverses : déchets verts, compostage, paillage, travail du sol, l’eau, etc.

    Public

    La ville de Rennes a mis en place une équipe Service Relation Citoyen. Tout courrier fait systématiquement l'objet d'une réponse de l'administration

    Localisation

    voie communale 301
    35000 Rennes
    France

    Galerie photos