• Aménagé dans l'ancien champ de tir du 70éme régiment d'infanterie, le camping municipal Saint-Étienne, ouvert du 1er mars au 15 décembre, de 8h à 20h, accueille ses usagers dans un espace arboré, calme et relaxant. Situé à proximité de la piscine du Bocage, d’un complexe sportif (terrains de football, de tennis, hippodrome...) et à seulement 5 minutes en voiture du cœur de ville et ses commerces, chacun peut poser sa tente, installer sa caravane ou son camping-car pour une ou plusieurs nuits. Il est également possible de rejoindre le centre-ville en vélo, en empruntant les pistes cyclables sécurisées au départ du camping. Le camping municipal Saint-Étienne c’est : • 45 emplacements de 80m² minimum, reliés à une borne électrique • des sanitaires avec coin bébé • un espace vaisselle • un espace laverie • une aire de service camping-car • une aire de jeux pour les enfants • une connexion WIFI

    Structure du site

    • Des espaces sanitaires ont été aménagés sur la période 2012-2013 pour atteindre la 3ème étoile.
    • Plan de gestion avec cartographie. Cahier des charges pour la gestion articulé autour de 4 codes. Camping géré en classe 2 (espace d'accompagnement).
    • Zéro phyto. Méthodes alternatives de désherbage : binette, thermique gaz...
    • Mesures conservatoires pour limiter l’impact des usages sur la qualité écologique du site : fermeture du site en hiver, certains emplacements réengazonnés et réouverts plus tardivement, grillage bas autour des jardinières pour protéger les plantations des lapins.

    Des rapprochements entre service ont lieu dans le cadre de la mutualisation entre la ville de Vitré et la communauté d’agglomération. Ce nouveau dispositif permet de mutualiser certains services (entretien des locaux, chantier d’insertion en charge de l’entretien des chemins de randonnées, des retenues d’eau, des espaces verts). Cette nouvelle organisation permet de mutualiser certains matériels, favorise l’échange entre les agents en termes de pratiques de gestion, etc.

    Sol

    • Analyse du sol de plusieurs emplacements engazonnés en 2016.
    • Mise en place d'un suivi des vers de terre en 2016 suite à la formation sur les sols. Ce suivi sera réalisé par les agents tous les ans.
    • Protection des sols : paillage (broyage sur place), plantes couvre-sol, réengazonnement de certains emplacements, aération des sols au printemps pour limiter le compactage.
    • Sablage ponctuel sur les emplacements engazonnés.
    • Peu de désherbage de la strate minérale, uniquement en bordure (binette). Une partie gravillonnée est laissée végétalisée.

    Un comptage de vers de terre (protocole moutarde) a été réalisé sur les espaces verts du camping en 2016 et en 2017.

    Eau

    • Pas d'arrosage, ponctuellement au tuyau sur les jardinières depuis un robinet extérieur.
    • 1 compteur a été installé pour le suivi mensuel de l'ensemble des consommations du site (y compris le robinet extérieur).

    Au niveau des serres municipales, une récupération des eaux de toiture est réalisée : Cette eau est par la suite utilisée sur différents espaces verts de la ville via une tonne à eau pour l’arrosage des plantations.

    Les bâches ont été retirées, permettant d'infiltrer plus d'eau. La majorité des emplacements sont végétalisés et permettent ainsi l'infiltration des eaux de surface.

    Quelques enrobés en pieds de murs ont été décroûtés et plantés, permettant l’infiltration des eaux pluviales.

    Faune / Flore

    • Pas d'espèce invasive ou nuisible (excepté quelques lapins) sur le site.
    • Palette végétale en partie indigène et comprenant des espèces d’intérêt écologique (mellifères et fructifères).
    • Peu d’intervention sur les haies bocagères (recepage hivernal) et les arbres.
    • Ramassage des feuilles proscrit dans les massifs.
    • Bois mort laissé sur place.
    • Gite à insectes et nichoirs installés (un suivi va être mis en place).
    • Les plants et semences proviennent d’une serre communale (annuelles et bisannuelles) ou de pépinières locales (arbustes et arbres).
    • Broyage et paillage sur place. Pas d’exportation de déchets du site.

    Les besoins en fleurissement sont gérés en régie : un centre de production permet à la ville d’assurer ses besoins en autoproduction.

    La tonte est réalisée en kit mulching. Les déchets de taille sont broyés et laissés sur place.

    Un état des lieux, sous forme d’inventaire, des plantes à intérêt mellifère et nectarifère des plantations du camping a été réalisé.

    Les talus sont fauchés une fois par an (fauche tardive en octobre) à la débroussailleuse.

    Les agents du site ont installé de nouveaux dispositifs d’accueil de la faune, dont certains ont été conçus en interne. On trouve sur le camping un hôtel à insecte, un gîte à hérisson, un gîte à chiroptères et plusieurs nichoirs à passereaux.

    La gestion des déchets verts en place permet de ne presque rien exporter des sites gérés sur la ville de Vitré (broyage des déchets de taille, tonte en mulching, compostage,etc.).

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    • Exigence de bois local labellisé PEFC dans le Cahier des charges des fournisseurs de mobiliers / équipements.
    • Tables de pique-nique en plastique recyclé.
    • Mesures pour adapter l’éclairage aux usages : éclairage sur horloge jusqu'à 22h, bornes (balisage) allumées toute la nuit, détecteur de présence au niveau des sanitaires, site complétement éteint entre décembre et mars (fermeture du site).
    • Le gestionnaire est équipé de matériel électrique, pour notamment limiter les nuisances sonores.

    Le passage en LED des systèmes d’éclairage est poursuivi à l’échelle de la ville de Vitré : sur le camping, les bornes accompagnant les cheminements piétons ont bénéficié d’un renouvellement mais la partie éclairage public interviendra plus tard.

    Les équipes d’entretien du camping sont équipées de matériel électrique et d’un véhicule de service électrique datant de 2011.

    Formations

    • La ville de Vitré a mis en place un plan de formation des agents intégrant l’ensemble des thématiques Ecojardin.
    • Depuis la première labellisation des sujets ont été renforcés et de nouvelles thématiques abordées :
    • Gestion différenciée en 2014 pour l'ensemble des agents,
    • Formation sol par le CPSA de Combourg en 2016,
    • Formation sur l'arrosage en 2015,
    • Formation sur la biodiversité du territoire (espèces, TVB, actions publiques, etc.),
    • Certiphyto (2015/2016) et Certibiocide (2015/2016),
    • Entretien du petit matériel en 2015,
    • Accueil des PMR en 2014.

    Tous les items EcoJardin ont été abordés lors des formations des agents excepté la thématique « Public » (fonctions sociales des espaces verts, animation et communication).

    Public

    • Des informations pédagogiques sont mises à disposition des usagers par le biais de différents supports : articles de presse, affichage sur site, dépliant.
    • Aire de tri des déchets installée sur site.
    • Chantiers réalisés quand le camping est fermé en hiver.

    Il est envisagé la mise en place de carrés potagers sur le camping. Ces carrés potagers seraient gérés par les agents et la production bénéficierait aux usagers du camping.

    Les aires de jeux sont vérifiées de manière régulière et de manière plus poussée deux fois par an.

    Localisation

    109 boulevard des Rochers
    35500 Vitré
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire