Avec les bois de Boulogne et de Vincennes, près de 500 parcs et jardins, 100 000 arbres d’alignement, la Seine et les canaux, Paris offre de nombreux écrins pour la faune et la flore. Près de 2 000 espèces sauvages, à la fois animales (libellules, coccinelles, écrevisses, anguilles, brochets, grenouilles, tritons, faucons pèlerins, chouettes hulottes, renards, fouines, écureuils roux, hérissons et 11 espèces de chauves-souris) et végétales (orchidées, fougères, mousses, ainsi que les plantes et arbres cultivés) ont été observées à Paris ces dernières années.

Le plan biodiversité 2018-2024 a été adopté à l’unanimité au Conseil de Paris du 20 mars 2018. Décliné en une trentaine d’actions, le plan biodiversité 2018-2024 prend le relai de celui lancé en 2011. 

Trente actions issues d'une large concertation, regroupées en 3 axes

Issu d’une large concertation de plus de 2 ans avec le Parisiennes et les Parisiens, les mairies d’arrondissement, les groupes politiques du Conseil de Paris, les partenaires de la Ville et les associations, le « Plan Biodiversité de Paris 2018-2024 » se décline en 30 actions regroupées en 3 axes.

À travers ce Plan, la Ville s’engage sur un chemin alliant pragmatisme avec des actions visibles rapidement et ambitions fortes: la vision d’une ville,

Logo de la ville de Paris
Membre du comité de labellisation