Le patrimoine des espaces verts de la ville de Marseille recouvre plus de 700 hectares : parcs, jardins, espaces verts de voirie, cimetières, squares... Ce patrimoine est en augmentation constante et permet d’offrir aux Marseillais un panel d’aménagements variés et ludiques.

Marseille possède aujourd’hui 53 parcs d’une superficie supérieure à 1 hectare, dont 15 de plus de 5 hectares. Les parcs Borély, Bagatelle, Pastré, Valmer, Magalone, Maison Blanche, Saint-Cyr, Bruyères, Grand Séminaire, François Billoux et Brégante ont été réalisés sur les anciennes propriétés de grandes familles marseillaises.

Certains parcs ont un caractère patrimonial comme le Parc Longchamp et sa fontaine monumentale, le jardin de la Colline Puget, le plus ancien jardin public de la ville, le Jardin du Pharo qui abrite le palais construit par Louis Napoléon pour l’impératrice Eugénie, le parc balnéaire du Prado dont les 42 hectares ont été conquis sur la mer ou encore le Jardin de Corbières conçu comme un balcon sur la mer.

D’autres, plus récents, sont nés de la volonté municipale de ménager des "respirations" dans la densité du tissu urbain : le parc du 26e Centenaire, le parc Athéna, le parc de la Moline, celui de la Corniche de Séon…

Ce patrimoine est complété par un maillage d’environ 270 squares et jardins. Ces espaces sont équipés de 132 aires de jeux qui proposent une gamme variée de structures ludiques permettant à tous de bénéficier de lieux de détente à proximité de leur domicile.

Ces espaces d’échanges et de rencontres jouent un rôle social important. Ils contribuent aussi à la création de corridors biologiques, qui assurent l’installation et la pérennisation en zone urbaine d’une faune et d’une flore, essentiels pour notre cadre de vie.

Logo de la ville de Marseille
Membre du comité de labellisation