• Ce site est composé de quatre squares dont celui des Batignolles (16615m²)) dont la création date de 1862 et les squares Ernest Chausson (957m²), De la rue Hélène (940m²),Du passage Moncey (880m²) créés dans le années 1994 à 1999.

    Structure du site

    Aucun produit phytosanitaire n’est utilisé sur ces espaces verts.

    EN plus du plan de gestion global de la DEVE, l’équipe a rédigé un plan de désherbage spécifique pour les 4 sites : par exemple, il est mentionné de ne pas désherber à la binette sur du stabilisé en pente, pour ne pas dégrader le stabilisé, alors que dans le PDG global, il est écrit de désherber à la binette le stabilisé.

    Les objectifs paysagers des 4 squares sont connus et respectés lors des remaniements des espaces verts et des renouvellements des végétaux.

    Toutes les pelouses sont interdites au public sur Batignolles.

    Sur Moncey, réaménagement des massifs qui avaient été détruits par les enfants : des allées ont été créées dans les massifs pour pallier la destruction de tous les massifs, et les allées créées ont été paillées afin de proposer un chemin prédéfini aux enfants. Des barrières en châtaignier ont été dressées de part et d'autre des zones paillées. Ces barrières s'inscrivent parfaitement dans le paysage et renforce l'aspect naturel de la zone.

     

    Sol

    Le plan de fumure est revu tous les 5 ans, suite aux analyses de sol réalisées sur les sols au sein du laboratoire interne de la Ville de Paris.

    La faune du sol est observée par les agents de terrain lors des opérations de gestion d'entretien. Ils remplissent des fiches données par l'AEU. Tout l'atelier a bénéficié d'une formation récemment sur les insectes en général.

    Problème de ravinement sur certains massifs en talus : la végétalisation par des plantes couvre-sol est favorisée sur ces espaces, plutôt que de recharger en paillage.

    La diversification des espèces végétales tapissantes est privilégiée, et elle limite l'utilisation de copeaux qui, à force, développent trop le taux d'humus dans les massifs.

    Des zones de massifs soumises à la dégradation du public (notamment près des aires de jeux) dans le square Moncey a entrainé la rénovation complète des massifs et la création d'allées paillées et délimitées par des barrières en châtaignier à l'intérieur même des massifs : les usages ont été pris en compte avec brio.

    La flore spontanée est très bien acceptée et des zones entières de stabilisé ne subissent plus aucune opération de désherbage, notamment sur le Square Ernest Chausson.

    Le bon état des allées (joins, fissures) est vérifié afin de limiter le développement des adventices.

    Le suivi des tondeuses qui viennent de tondre par un agent afin de récupérer tous les résidus de tonte qui s'échappent de la tondeuse pendant le trajet retour est mis en place (pas de colonisation via les graines qui tombent par terre).

    Eau

    Les consommations en Eau Potable (EP) sur ces sites pour l’irrigation sont connues et suivies. Il en va de même pour les consommations en ENP sur Batignolles.

    MIR est utilisé pour programmer l'arrosage automatique : en fonction des conditions météo, les agents réajustent manuellement l'arrosage. Chaque agent s'occupe du jardin qu'il entretient.

    Les sous-sols en gypse ne permettent pas de favoriser l’infiltration des eaux de surface.

    Faune / Flore

    La biodiversité est prise en compte dans les actions de gestion des espaces verts, notamment par la mise en place d’une gestion écologique et différenciée.

    Les espèces arborées et arbustives sont connues sur les 4 sites et les espèces floristiques de la nouvelle prairie sur Batignolles ont été déterminées.

    Dans le cadre des opérations d’entretien, les agents remplissent les fiches fournies par l’AEU sur les espèces faunistiques indicatrices.

    Des zones de stabilisées sont laissées complètement enherbées au Square Chausson, et la végétation spontanée est très tolérées sur l'ensemble des sites.

    Sur le bassin des Batignolles, deux petits îlots ont été créés avec les résidus de curage pour la faune locale, et des cabanes pour les canards ont été installées.

    Le long de la rivière qui amène au bassin, des graminées et des vivaces ont été plantées et servent à la nidification d’oiseaux locaux : végétalisation des berges. La nidification des oiseaux inféodés au milieu aquatique a été favorisée par la végétalisation des berges et de l'îlot central du bassin.

    La gestion des bassins est réalisée au besoin, en observant ce qui est fait dans les ateliers voisins. Le curage de 2012 a été réalisé en hiver, les tas de boue ont été laissés in situ afin de permettre aux organismes y vivant de s'échapper.

    Volonté de faire un plan de gestion spécial Bassin végétalisé.

     

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Le patrimoine est inventorié et son entretien est suivi.

    La ville de Paris possède une possède une politique d’achat responsable pour les équipements, matériaux et produits d’entretien qui intègre des critères environnementaux.

    Lors des renouvellements, le bois choisi sera certifié PEFC ou FSC et non-traité.

    Le gestionnaire choisit préférentiellement l’achat de véhicules et d’engins électriques ou hybrides, dès lors que leur performance est équivalente à celle d’équipements fonctionnant grâce à des énergies fossiles.

    Concernant la fin de vie des matériels et engins : restitution des anciens matériels et engins au service Patrimoine & Logistique qui effectue des ventes en masse / Elimination de ceux qui ne fonctionnent pas avec certificat de contrôle.

    Les consommations des engins et des véhicules sont suivies au Service Patrimoine et Logistique (SPL).

    Une Kadéo électrique est utilisé pour le ramassage des poubelles.

    Volonté de formaliser les consignes à l'écrit visant à limiter l'utilisation d'engins bruyants ou faisant de la poussière, en donnant notamment des plages horaires à respecter. Actuellement, les nuisances liées aux opérations d'entretien sont limitées de façon spontanée par les agents.

     

    Formations

    La Ville de Paris a mis en place un plan de formation intégrant des thématiques écologiques.

    Les agents ont ainsi abordés toutes les thématiques EcoJardin.

     

    Public

    L’état sanitaire des arbres est suivi de manière régulière par le Chef d’Atelier et par le chef bûcheron du Service de l’Arbre et des Bois de la Ville de Paris. Chaque jardin possède une fiche « Etat sanitaire des arbres ».

    Les règlements des sites sont affichés à l’entrée principale de chacun des sites.

    Vérification quotidienne, trimestriel et annuelle, selon les éléments  vérifiés sur l'ensemble des aires de jeux du site.

    Les panneaux permettant de sensibilisés les usagers à l’écologie, notamment au niveau des opérations d’entretien mis en place sont bien visibles sur les 4 sites (même s’ils sont régulièrement dégradés).

    Les visites guidées organisées lors de la Fête des Jardins englobent le Square des Batignolles chaque année.

    Les aménagements des squares sont discutés lors des Conseils de quartier et les plantes arrachées sont régulièrement données aux usagers des lieux.

    Localisation

    place charles Fillion
    144 bis rue cardinet
    75017 Paris
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire