• Situé au sud de la ville, en plein coeur de zone urbaine, le Vallon Sauvage est un espace naturel aménagé. Constitué de petits champs et chemins creux, haies bocagères, zones humides, verger, bois, ruisseau, étang, ce vallon est pourvu de toutes les strates de végétation, il est riche en faune et les nidifications y sont présentes. Son entretien et sa gestion (en collaboration avec l'étude menée par la Société des Sciences de Cherbourg)sont fait sans produits phytosanitaires afin de respecter les différents biotopes.

    Structure du site

     

    L’équipe de gestion conduit une gestion différenciée sur le site.

    Aucun produit phytosanitaire n’est utilisé sur l’ENA.

    Les cheminements sont encadrés par des zones d'herbacées tondues afin d'inciter les usagers à les emprunter.

     

    Sol

    Aucun apport n’est réalisé dans le sol de l’ENA.

    La biodiversité du sol est suivie via un échantillonnage qualitatif des coléoptères carabiques par Samuel Loison.

    Aucune zone de terre à nue n’est présente : le paillage ou le recouvrement par des espèces tapissantes est mis en place.

    Le désherbage de la strate minérale est uniquement dû au piétinement des usagers.

     

    Eau

    Aucun arrosage n’est réalisé sur le site.

    Faune / Flore

    La biodiversité du site est prise en compte par l’équipe de gestion.

    Les massifs ne sont pas désherbés.

    Une cartographie complète des habitats présents sur le territoire de l’ENA a été réalisée.

    Les espèces plantées sont toutes non invasives, non envahissantes, et adaptées aux conditions climatiques et pédologiques du site. Les espèces indigènes et les espèces à intérêt écologiques sont favorisées dans la mesure du possible, afin de proposer des habitats favorables à la faune sauvage, et notamment aux insectes utiles.

    Des inventaires faunistiques et floristiques sont menés sur l’ENA.

    Les branches mortes sont laissés in situ, des nichoirs à oiseaux ont été posés dans les arbres, plusieurs zones de prairies naturelles se développent et sont gérées conformément au plan de gestion.

    Les habitats aquatiques ne sont ni faucardés ni curés.

    Tous les produits de tonte, de taille et de fauche sont broyés et ré-utilisés in situ.

    Aucun produit phytosanitaire n’est utilisé sur L’ENA.

     

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    Le patrimoine du site est inventorié et suivi par l’équipe de gestion.

    La ville de Cherbourg possède une politique d’achat responsable pour les mobiliers et les matériaux intégrant des critères environnementaux dans les cahiers des charges.

    Lors des renouvellements, le bois choisi sera certifié PEFC ou FSC et non-traité.

    La Ville choisit préférentiellement l’achat de véhicules et d’engins électriques ou hybrides, dès lors que leur performance est équivalente à celle d’équipements fonctionnant grâce à des énergies fossiles.

    Plusieurs options concernant la fin de vie des matériels et engins sont mises en œuvre à l’Atelier mécanique : web enchères, reprise par les concessionnaires, prolongation de la durée de vie et réutilisation de pièces détachées.

    Les consommations des engins et des véhicules sont suivies à l’Atelier mécanique.

    L’ENA n’est pas éclairée.

    Formations

    Un plan de formation intégrant des thématiques écologiques a été mis en place pour les agents travaillant sur le site. Les agents ont ainsi abordés les thématiques EcoJardin suivantes : « Structure du site », « Sol », « Faune et Flore », « Equipements et matériaux/Matériels et engins » et « Sécurité ».

     

    Public

    L’état sanitaire des arbres est suivi de manière régulière par le responsable de secteurs et par le Responsable du Service Arbre (poste créé en 2015).

    Une communication systématique lors des périodes de chantier est mise en œuvre pour informer les usagers.

     

    Localisation

    rue du Limousin
    50100 CHERBOURG-OCTEVILLE
    France

    Galerie photos