• Le parc du Vent à Dunkerque a fait l'objet, depuis plus de 15 ans, d'aménagements visant à le protéger et a y favoriser une fréquentation respectueuse des milieux naturels. Cet espace remarquable, enserré dans le tissu urbain, est sans doute l'un des rares cas du littoral français à bénéficier d'une telle qualité paysagère et écologique, dans un contexte où fréquentation locale et fréquentation touristique créent une réelle pression sur les espaces de nature. La conservation de la nature est l'objectif majeur du parc du vent, la découverte par les divers usagers (riverains, scolaires et touristes) contribuant à cet objectif et constituant à un objectif à part entière. Un premier plan de gestion a été élaboré par un bureau d'études de 2001 à 2005 puis de 2009 à 2018. Ils reposent sur des inventaires de terrains importants, des rencontres de partenaires de gestion et une décomposition importante des opérations de terrain, support indispensable à une prise en charge efficace du document par les agents de terrain chargés de la gestion.

    Structure du site

    Un plan de gestion différenciée associé à une cartographie permet de définir les actions d’entretien à réaliser sur les 6 secteurs du Parc.

    Aucun produit phytosanitaire n’est utilisé sur le Parc.

    Des mesures conservatoires sont appliquées sur certaines zones du Parc afin de permettre à la végétation de se développer et à aux dunes de se stabiliser : des casiers sont mis en place par l’équipe de gestion du site afin de préserver lesdites zones du piétinement et de l’arrachage de la végétation (oyats notamment) par les usagers des lieux. 

     

    Sol

    Aucun apport n’est réalisé dans le sol du Parc.

    L'érosion mécanique des sols due aux passages répétés du public et l'érosion éolienne des sols due aux vents du littoral sont enrayées par la mise en place des casiers qui permettent l'installation d'une flore herbacée et arbustive qui stabilise les dunes.

     

    Eau

    Aucun arrosage n’est réalisé sur le site.

    Faune / Flore

    La biodiversité du site est prise en compte par l’équipe de gestion.

    Seules des espèces végétales locales sont plantées sur le Parc. La flore spontanée est acceptée et laissée au maximum sur le site.

    L’équipe de gestion a aménagé plusieurs micro-habitats afin de développer le potentiel d’accueil de la faune locale : les arbres morts et les tas de bois sont laissés in situ, des nichoirs à oiseaux ont été posés dans les arbres, et 3 habitats d’eau douce ont été créé (2 mares et une panne humide). La gestion de ces zones aquatiques est réalisée en respectant le cycle de vie des espèces animales qui y vivent.

    La création  du poste de Chargé de mission biodiversité depuis octobre 2015 permet au gestionnaire du Parc de consolider sa connaissance du milieu, que ce soit au niveau de la faune ou au niveau de la flore.

    Les plantes couvre-sol envahissent naturellement les sols non paillés du site et sont laissées in situ par l’équipe d’entretien.

    Tous les produits de tonte et de fauche sont valorisés auprès des moutons qui pâturent au sein du Fort, des centres équestres des environs, de l’IME de Petite Synthe (qui possède des ânes) ou des agriculteurs locaux.

     

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    L’ensemble du patrimoine est inventorié et suivi par le gestionnaire du site grâce au logiciel informatique Astech. Il en va de même pour les consommations des engins et des véhicules.

    La ville de Dunkerque possède une politique d’achat responsable pour les équipements, les matériaux et leurs produits d’entretien intégrant des critères environnementaux dans les cahiers des charges.

    La vie nocturne animale et floristique du Parc est respectée, le site n’étant pas éclairé.

    Le bois utilisé pour les équipements du Parc est labellisé FSC ou PEFC. Les ganivelles et les poteaux sont fabriqués en bois de châtaignier d’origine française.

    La Ville choisit préférentiellement l’achat de véhicules et d’engins électriques ou hybrides, dès lors que leur performance est équivalente à celle d’équipements fonctionnant grâce à des énergies fossiles.

    Formations

    Un plan de formation intégrant des thématiques écologiques a été mis en place pour les agents travaillant sur le site. Les agents ont ainsi abordés les thématiques EcoJardin suivantes : « Structure du site », « Sol », « Faune et Flore », « Equipements et matériaux/Matériels et engins » et « Sécurité ».

     

    Public

    L’implication du public dans la gestion menée sur le site est encouragée par le gestionnaire qui l’utilise comme un outil de sensibilisation : chantiers nature participatifs (scolaires, jeunes en réinsertion, etc.), opération de nettoyage avec les scolaires et relevés faune-flore par les usagers.

    Un premier travail d’information et de communication est également réalisé sur le site. Les jardiniers prennent le temps d’expliquer les pratiques qu’ils mènent sur le site pendant leur temps de travail.

    De nouveaux panneaux explicatifs, de sensibilisation et de communication seront mis en place courant 2016.

     

    Localisation

    Parc du Vent
    59240 DUNKERQUE
    France

    Galerie photos