• Après une montée à flanc de coteaux par un chemin creux, à travers le sous-bois, Panoramis se dévoile. Un site sauvage, le chemin se devine à peine en taillant sa trace au milieu des graminées. Soudainement, un site très brut, très en rupture avec la ville, un lieu de voyage, de transport dans un ailleurs. C'est un site qui se traverse plus qu'il ne s'investit. Le fil du Parc des Coteaux se fait oublier pour laisser place à la splendeur des paysages et des lointains qui se dessinent. Cette mosaïque de paysages favorise la présence de nombreux animaux (dont les hérissons, une espèce en voie de disparition). Le plateau foisonnant d'orchidées sauvages et une magnifique vue sur le fleuve combleront votre regard. Dans la combe qui s'étend entre le tertre de Panoramis et le domaine de Fantaisie, un bassin d'étalement a été creusé. Il s'agit d'un bassin d'orage permettant de recueillir un volume d'eau de plus de 3 000 m3. Il est destiné à récupérer les eaux de pluie de l'ensemble du versant sud de la commune.

    Structure du site

    -          Gestion régit depuis plusieurs années par un plan communal de gestion différenciée, avec une sectorisation du site

    -          Plan de gestion 2017 élaboré sur la base des inventaires écologiques, déterminant plusieurs unités de gestion

    -          Pas de désherbage sur le site, même manuel

    -          Etude paysagère réalisée en 2009

    -          Entretien des cheminements afin de canaliser le public

    -          Site en lien (plus ou moins continu) avec d’autres sites formant un parc très vaste, le Parc des Coteaux

     

    Sol

    -          Grandes caractéristiques du sol bien connues

    -          Pas de risque majeur mais quelques ornières dues à la circulation régulière de véhicules sur le site malgré l’interdiction (la chaine installée à l’entrée est régulièrement vandalisée)

    -          Aucun apport de matière organique, ni de matière minérale

     

    Eau

    - Pas de système d’arrosage automatique- Pas d’arrosage sur le site- Consommation d’eau à l’échelle de la commune en baisse de 7 % sur les 3 dernières années- Pas de surfaces imperméabilisées

    Faune / Flore

    -          Plan de gestion datant de 2017 prenant en compte les espèces les plus remarquables : des actions spécifiques visent à favoriser ces espèces - Mise en œuvre débutera en 2018

    -          Inventaires complets réalisés en 2017 (entomofaune, herpétofaune, mammalofaune dont chiroptères, botanique)

    -          Mise en place de Florilèges et Propages prévue (Espèces parapluies à suivre définies dans le cadre des inventaires de 2016) – Débutera en 2019

    -          Espèces invasives connues (Jussie au niveau du bassin)

    -          Pas de désherbage sur le site

    -          Taille des arbres et des arbustes justifiée par des raisons de sécurité, planifiée en dehors des périodes de nidification et de floraison

    -          Prairie fauchée tardivement (fin octobre en 2017) avec exportation pour favoriser les orchidées et conservation de zones refuges pour la faune

    -          Pas de plantation récente, ni prévue sur ce site

    Plan de gestion 2017 comprend des actions sur le bassin géré par la Suez

     

    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    • Politique d’achat responsable se traduisant par l’adhésion de la commune à l’association Aquitaine des achats publics responsables (3AR)
    • CCTP des marchés concernant les engins, les produits d’entretien, les matériaux, les véhicules stipulant des exigences environnementales
    • Fourniture de bois devant justifier de la certification et de la provenance des bois
    • Pas d’éclairage sur le site
    • Suivi de la consommation des engins et des véhicules à l’échelle de la commune
    • Remplacement progressif du petit matériel et des véhicules thermiques par des engins et véhicules électriques
    • Mutualisation du matériel sur plusieurs sites

    Formations

    -          Organisation d’un entretien annuel avec les agents permettant de définir un plan de formation

    -          Réunions régulières du Laboratoire du Parc des Coteaux (ParcLab), responsables des services environnement et des jardiniers des 4 communes (Bassens, Lormont, Cenon et Floirac)

    -          4 journées thématiques par an permettant l’échange, la formation et le partage

    -          Maire de Bassens impliqué dans le projet. A présenté pendant l’audit, l’importance de ce projet pour la commune

    -          Formations suivies par des membres de l’équipe concernant la gestion écologique et les sols

     

    Public

    -          Public essentiellement constitué des riverains (plusieurs lotissements à proximité)

    -          Echanges réguliers de l’équipe d’entretien avec les usagers pendant leur temps de travail

    -          Informations pédagogiques mises à disposition au travers de panneaux, du Bassens Actu, du site internet du ParcLab et d’un document que le ParcLab vient de publier « La sagesse du Jardinier » qui présente la gestion écologique du Parc des Coteaux de façon synthétique et vulgarisée

    -          1 poubelles sur le site régulièrement relevée

    -          Refuge « La nuit américaine » permet de faire venir le public sur ce site un peu confidentiel

    -          Installation de toilette sèche d’avril à novembre en même temps que le refuge

     

    Localisation

    rue Maurice Toutaud
    33530 Bassens
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire