• Situé au sud-ouest de la ville, ce cimetière a été créé en 1960. Une usine de captage d'eau ayant été construite à proximité en 2006, ce site a été déclaré zone protégée. Ceci a entraîné la mise en application de l'arrêt des produits phytosanitaires dans ce cimetière.

    Structure du site

    La fiche action a posé la base de la gestion différenciée sur ces espaces. 80% du temps des fossoyeurs est dédié à l'entretien/jardinage leur permettant d’appliquer une gestion écologique des espaces verts présents. C’est une compétence de plus en plus demandée aux fossoyeurs, qui arrivent dans l’équipe avec des compétences liées aux aspects funéraires, et apprennent auprès de l’équipe et de l’équipe de secteur les aspects de gestion des végétaux.

    Sur le cimetière, les arbres, massifs et surfaces enherbées représentent environ 35% de la superficie totale du site.


    Sol

    Les risques d’érosion sont identifiés et limités par la végétalisation. Le piétinement est une des méthodes évitant le désherbage, sur les parties des allées les plus empruntées. Sur les allées, la végétation spontanée est acceptée. Les sols non piétinés ou sujet à peu d’utilisation sont végétalisés.


    Eau

    Les zones communes à la charge du service ne sont pas arrosées. Les fontaines à eau disposent de boutons poussoirs. Comme le reste de la ville, le suivi des compteurs d’eau est visible sur le logiciel Energie Territoria.

    Faune / Flore

    Les espèces utilisées sont pour la plupart issues des serres de production de la ville permettant une traçabilité totale. Lors d’achat de végétaux à des organismes extérieurs, un cahier des charges est clairement définit et la traçabilité effectuée.

    Les espèces plantées sont toutes non invasives, non envahissantes, et adaptées aux conditions climatiques et pédologiques des espaces verts. Les espèces indigènes  et les espèces à intérêt écologiques sont favorisées, dans la mesure du possible, afin de proposer des habitats favorables à la faune sauvage, et notamment aux insectes utilisés lors de lutte biologique.

    Les interventions sur les espaces verts, après plantations, sont restreintes à la stricte nécessité d’entretien (désherbages, tontes, élagages). Les actions de désherbages sont réalisées sans produits phytosanitaires. Le désherbage se fait de manière manuel ou mécanique. Les tontes sont réalisées mécaniquement en mulching. L’élagage est réalisé mécaniquement durant les périodes hivernales en privilégiant le port naturel. Les déchets issus de l’élagage et de l’entretient sont broyés et réutilisés comme paillage sur les massifs. Il est à noter que les actions de désherbages sont ponctuelles et privilégiées avant des périodes d’importance comme la Toussaint.

    Les espèces invasives sont connues et prises en compte dans les actions de gestion. Leur présence fait l’œuvre d’arrachage afin de contenir au maximum leur développement. L’état sanitaire des espaces verts est également suivi afin d’intervenir dans les cas nécessitant (PBI, coupes,…).


    Matériaux & mobiliers / Matériels & engins

    La ville bénéficie d’un inventaire des matériels et engins selon leur date d’achat, leur état de conservation et leur affectation (suivi par équipe et par engin).

    Le matériel est utilisé le plus longtemps possible (gestion par l’atelier mécanique). En fin de vie, les pièces sont recyclées. En cas d’achat de matériel, les anciens équipements peuvent être repris par l’entreprise.


    La ville bénéficie d’un inventaire des matériels et engins selon leur date d’achat, leur état de conservation et leur affectation (suivi par équipe et par engin).

    Le matériel est utilisé le plus longtemps possible (gestion par l’atelier mécanique). En fin de vie, les pièces sont recyclées. En cas d’achat de matériel, les anciens équipements peuvent être repris par l’entreprise.


    Formations

    Tout nouveau fossoyeur est formé sur le terrain aux opérations d'entretien écologique (selon la fiche action cimetières), aidé par l’équipe cimetière et l’équipe de secteur.

    40 heures de formation sont dédiées aux aspects de sécurité, hygiène, et accueil du public. Ils sont ainsi formés à la psychologie du deuil, et à la gestion des conflits.


    Public

    Le règlement est affiché, ainsi que des panneaux de sensibilisation (à chaque entrée) Les commentaires et éventuels retours se font en direct, par courrier, et grâce au n° vert. Des visites orientées sur l’histoire de la ville sont organisées par l’office du tourisme. L’accueil des visiteurs et le conseil funéraire est quotidien 6 jous/7, les poubelles sont respectées.


    Localisation

    89 Boulevard de l'Atlantique
    50100 CHERBOURG-OCTEVILLE
    France

    Galerie photos

    photos