• Le périmètre porte sur l'ensemble des surfaces du Bois de Vincennes gêrées par la Division du Bois de Vincennes qui n'ont pas encore été labellisées. Il s'agit donc de la surface totale sans les concessions et les espaces jardinées ayant déjà fait l'objet d'une labellisation (Parc Floral, Ateliers Daumensil, des Minimes, de Saint-Mandé, Arbres d'alignement).

    Structure du site

    La gestion du Bois de Vincennes repose sur plusieurs plans de gestion définis pour chaque type de milieu :

    · Plan de gestion arboricole définissant des objectifs de gestion pour chaque typologie d'espace (selon un gradient de densité, de l’espace paysagé au massif boisé).

    · Plan de fauchage définissant les modes de fauche à appliquer par zonage.

    · Plan de gestion de l'ensemble du réseau de rivières définissant la gestion à mener de part et d’autre, avec une cartographie des différents types de cheminement.

    · Plan de gestion spécifique à chaque zone d'intérêt écologique prioritaire (6 zones au total représentant différents types de milieux à conserver).

    Les intentions paysagères sont définies dans le plan de gestion arboricole global.

    L’ensemble du bois est certifié ISO 14 001 et labellisé pour sa gestion écologique (labellisation écologique parisienne).

    Des mesures conservatoires ont été mises en place pour limiter l’impact des usages sur la qualité écologique du site :

    · Densification des lisères par la plantation d'arbustes (1 500) autour des terrains de sport pour éviter les intrusions pendant les manifestations.

    · Le plan de gestion des rivières définit les actions de court et long terme à mettre en place pour rediriger les flux de personnes (cheminements non conservés). Le gestionnaire a fait le choix de conserver les cheminements sur une seule berge des rivières et de laisser l'autre berge en évolution semi-naturelle.

    Le patrimoine bâti est géré par un autre service. Peu de rénovations sont réalisées (double vitrage, installation de régulateurs de chauffage). De manière générale, les rénovations sont menées avec pour objectif de limiter la consommation d'énergie (l'un des objectifs du Plan climat de la ville de Paris). Un diagnostic des performances énergétiques a été réalisé sur l'ensemble du bâti dans le cadre de la certification ISO 14 001.
    Deux des locaux des agents ont été rénovés, l’isolation a été refaite et les équipements de chauffage et de ventilation ont été remplacés par des équipements plus performants en termes énergétiques. Des programmateurs et déclencheurs de mouvement ont été mis en place afin de limiter les consommations énergétiques. De plus, les agents sont invités à adopter quelques « éco-gestes ».
    L’ensemble des services intervenant dans la gestion du Bois de Vincennes sont labellisés ISO 14 001. La Direction de la Jeunesse et des sports est en train d’être intégrée à la démarche ISO 14001 pilotée par la division.

    Le bois de Vincennes étant en « Espace boisé classé », tout projet de rénovation est soumis aux architectes des bâtiments de France.

    La cartographie de la TVB est en cours d'élaboration sur la ville de Paris. Des réflexions sont menées sur les liaisons possibles entre le 12ème arrondissement, les communes alentour et le bois de Vincennes.
    La cartographie de la TVB a été finalisée. Une cartographie du bois zonée par fonction écologique des différentes parcelles du bois a été réalisée.
    Les services techniques des communes limitrophes au Bois de Vincennes sont régulièrement rencontrés par les équipes de gestion du Bois de Vincennes afin d’avoir des retours sur les impacts de leur gestion sur ces communes et d’homogénéiser les pratiques. Ces rencontres ont également permis de mutualiser certains équipements (notamment les dépôts provisoires de déchets dangereux, etc.). Ces contacts permettent aussi un transfert des connaissances et des informations plus faciles (ex : atlas de biodiversité).

     


    Sol

    Des prélèvements et analyses sont menés sur 12 points tous les 3 ans (démarche ISO 14 001). Le choix des zones de prélèvements s’est tourné vers des parcelles très fréquentées (foire du Trône, cirques), polluées (allées royales localisées sur un ancien terrain militaire) et très naturelles / après tempête de 1999.
    Des analyses de sol sont également réalisées en cas d’accident végétatif.

    L’ONF réalise tous les ans un suivi des insectes saproxyliques sur l’ensemble du bois.

    L’équipe de gestion a cartographié les cheminements sur l'ensemble du bois et défini des actions pour éviter les zones mises à nu par la surfréquentation. Certains cheminements sont recouverts de copeaux de bois.
    Un plan de gestion et de rénovation des cheminements est mis en place sur le bois.

    Le gestionnaire n’apporte que du paillage dans certains sous-bois provenant du broyage des déchets d’élagage et de tailles réalisées dans le bois.
    En 2017, une expérimentation a été initialisée afin de tester différents mélanges de matériaux (type technosols) produits ou extraits localement comme substrat pour des arbres d’alignement et des prairies.
    Depuis 2017, un inventaire participatif sur le comptage des vers de terre (OPVT) a été mis en place.

     


    Eau

    Le gestionnaire arrose manuellement les plantations d’arbustes et d’arbres de hautes tiges pendant 3 ans avec uniquement de l’eau brute provenant de bornes ou des rivières du site.Les fréquences d'arrosage sont régulées en fonction du climat, en revanche les doses apportées sont relativement constantes pour un souci de simplicité. Pour juger de la fréquence, les chefs d'atelier disposent du retour hebdomadaire des fontainiers sur la pluviométrie de la semaine passée.Les mares sont alimentées par de l’eau brute ou les eaux de toitures.
    Une nouvelle borne d’eau non potable a été installée en 2017. La consommation d’eau est suivie par un relevé pluriannuel des compteurs. Une vérification des fuites est réalisée par le relevé des compteurs, complétée par la surveillance quotidienne de l’équipe de fontainiers.
    Bien que ce suivi ne permette pas une détection des fuites très efficace, les équipes de gestion sont en lien direct avec Eau de Paris qui est en mesure d’alerter très rapidement sur les variations de débit. Les fuites sont recherchées par les fontainiers sur la base des orientations fournies par Eau de Paris.
    Une voie verte destinée aux cyclistes va être aménagée le long de la route de la Pyramide. Cet aménagement va occasionner de l’imperméabilisation. En compensation de l’imperméabilisation de 5500m² en enrobé qui vont être créés, il est prévu une revégétalisation de 5170m² sur les ronds-points et 607m² par la réduction de la largeur d’une route. Dans ce cadre, il est également prévu la création de deux mares d’infiltration et d’une noue en vue de la déconnexion des eaux pluviales au réseau d’assainissement.  

    Faune / Flore

    Un inventaire de la faune et de la flore est réalisé par l’Agence d’Ecologie Urbaine sur l’ensemble du bois depuis 2000.

    De nombreux suivis sont menés sur le site par des partenaires ou en interne :


    • Mise en place du protocole Florilège avec les jardiniers et forestiers depuis 2013.

    • Mise en place du protocole Propage et inventaires participatifs avec les jardiniers et forestiers (oiseaux, reptiles, amphibiens, comptage des renards).

    • Suivi de l'avifaune par la LPO.

    • Etude de la Chouette hulotte par le MNHN (pose de nichoirs, baguage, comptage des oeufs).

    • Suivi des rallidés sur les pièces d'eau du bois de Vincennes et les lacs périphériques par l'AEU.

    Le protocole Vigiechiro suivi sur le bois a permis de détecter le petit Rhinolophe, qui n’avait pas été recensé en région parisienne depuis une dizaine d’années.
    L’AEU et l’ONF réalise également des inventaires (notamment insectes saproxyliques depuis 2000 par l’ONF).
    Un suivi vidéo en ligne est proposé au niveau d’un nid de faucon crécerelle depuis 2 ans.

    Les espèces invasives sont suivies au quotidien par les forestiers (Robinier, Ailante, Renouée). Les spots ont été cartographiés pour étudier leur évolution. Ces espèces sont arrachées ou fauchées selon les cas. Les forestiers gèrent également les espèces envahissantes qui prolifèrent (érable dans la partie boisée).
    Une cartographie des espèces exotiques envahissantes a été établi en 2015.

    Les différents milieux que l’on retrouve au sein du bois ont été cartographiés (boisements, prairies, zones humides). Des mesures de conservation ont été mises en place pour préserver certains de ces habitats :


    • Zones d’intérêt écologique prioritaires rendues inaccessibles au public.

    • Nouvelles plantations protégées par des barrières, recouvertes par la végétation sur le long terme.

    • Fermeture de cheminements surfréquentés.

    Une cartographie descriptive des peuplements forestiers a été récemment établie en vue du renouvellement du plan de gestion arboricole en 2021. Des fiches descriptives comprenant également des inventaires naturalistes ont également été établi en parallèle de ce travail cartographique.
    Une réflexion sur la trame noire a été réalisée et a abouti à la rationalisation des éclairages afin de réduire les impacts sur la faune nocturne.

    Le gestionnaire a créé différents micro-habitats sur le site :


    • Aménagement de 5 mares.

    • Création de meules de foin après les fauches.

    • 5 ha de boisements laissés en l'état et en évolution naturelle après la tempête de 1999.

    • Aménagement de puits de lumière dans l'espace boisé pour créer des habitats spécifiques le long de la rivière.

    Un travail spécifique est mené pour renforcer les espaces de lisières. Celles-ci sont renforcées par la plantation d’arbustes locaux.

    L’équipe de gestion utilise uniquement des espèces locales pour les nouvelles plantations.
    Les espèces végétales choisies pour les renouvellements et/ou les nouvelles plantations sont notamment choisies en fonction de leur indigénat et de leur adéquation aux conditions locales.

    Les nouvelles plantations mais également la proportion d’espèces indigènes et non indigènes ont été cartographiées.

    De manière générale, l’équipe de gestion intervient peu sur les arbres, arbustes et prairies :

    · Arbres en port libre excepté sur le cours des maréchaux (taille en forme architecturée en raison des bâtiments situés à proximité).

    · Recépage des arbustes tous les 4-5 ans pour densifier le sous-bois.

    · Prairies fauchées tous les ans/deux ou quatre ans selon les zones (automne). Fauchage partiel ou total selon les zones. Une partie des prairies est gérée en écopâturage avec des moutons.
    Le plan de fauchage est revu annuellement en Juin. Des consignes de protection des habitats ont été établies pour chaque typologie de milieu afin de transmettre quelques bonnes pratiques aux agents.

    L’équipe de gestion laisse une bonne proportion de bois mort dans les boisements :

    Chandelles, arbres à cavités, troncs couchés, petit bois mort. Des périmètres de sécurité sont mis en place autour des arbres présentant un danger pour le public.
    Une cartographie de la présence d’arbres à cavités a été réalisée sur l’ensemble du périmètre du bois de Vincennes.

    Les rivières sont curées tous les 5/6 ans et fauchées tous les ans à l’automne. Le plan de gestion des rivières définit des objectifs de gestion différenciée selon les tronçons et ce que le gestionnaire souhaite mettre en valeur.

    L’équipe de gestion ne procède à aucun traitement sur le site. Des mesures prophylactiques ont été mises en place pour limiter la propagation des maladies : diversification des essences, désinfection des outils au vinaigre blanc (ciblage de certains champignons pour lesquels il est indispensable de mettre en place cette mesure). Le suivi des populations d’organismes nuisibles est réalisé par le service Etudes Végétales, la division du sol (chancre du marronnier) et les forestiers.

    Les déchets entrants et sortants de la plateforme (volumes déposés et broyat exporté vers les autres ateliers) sont suivis annuellement. Plusieurs mesures sont mises en place pour limiter la production de déchets verts :


    • Taille douce.

    • Broyage sur place réutilisé dans les sous-bois.

    • Bois mort laissé sur place.

    • Pas d'exportation de fauche sur certaines prairies.

    • Boues de curage des rivières analysées puis réutilisées dans les sous-bois.

    De nouvelles mares sont créées sur le Bois de Vincennes afin de renforcer les trames bleues au niveau local. Certaines zones de rivières sont grillagées sur une rive afin de préserver certaines continuités.
    Un plan de gestion des bords de lac a été réalisé.

     


    Formations

    La ville de Paris a mis en place un plan de formation intégrant des thématiques écologiques.

    L’ensemble des items Ecojardin a été abordé par les agents du site lors de formations.
    Depuis 2015, 87 agents concernés par le périmètre labellisé ont suivi des formations liées à l’environnement. Ces formations sont notamment issues du catalogue de l’Ecole du Breuil.
    Des visites croisées sont organisées entre les différents corps de métiers intervenant dans la gestion du Bois de Vincennes. Ces rencontres permettent notamment de présenter certaines opérations spécifiques (la gestion des mares, l’installation d’agrès sportifs, la gestion par éco-pâturage).

     


    Public

    Dans le cadre de la démarche Qualiparis, une procédure a été élaborée pour communiquer auprès du public lors des chantiers (panneaux d'affichage, signalétique) / Informations sur le site Paris.fr. (Fermeture pendant les travaux).
    Lors des travaux ou des opérations importantes, des panneaux explicatifs sont affichés à destination du public.

    Un suivi de l’état phytosanitaire de la totalité du patrimoine arboré du bois de Vincennes est réalisé sur 5 ans.

    Des actions de sensibilisation du public à l’écologie et la biodiversité sont mises en œuvre par les équipes du site : visites guidées pour différents types de publics par des conférenciers de l’Agence d’Ecologie Urbaine et des forestiers, parcours pédagogique dans le bois pour les scolaires sur la gestion forestière et la biodiversité, ballade du Paris durable : circuit avec Smartphone en cours de construction.
    Des visites sont toujours réalisées par l’AEU, mais également par des services civiques, par les forestiers et par les agents de surveillance.
    Il est prévu la création de kits pédagogiques pour les agents de surveillance afin de communiquer sur les aspects de gestion et de biodiversité du site.
    Des ateliers spécifiques ont été organisé pour les détenteurs de la carte citoyenne (visite du bois, visite à vélo, découverte des activités de l’atelier de chevaux de trait pour les détenteurs de la carte citoyenne).
    Création de jeux en bois (Jeu de grumes sur les berges de Seine, jeu et mobilier pour enfants dans certains jardins intra-muros).
    Les agents ont planté des fruitiers dans l’enceinte de la Caserne Carnot (Garde républicaine) et ont sensibilisé le personnel de la caserne au suivi des arbres.
    Un verger a été planté dans l’emprise de la Direction de la Jeunesse et des Sports.

    Des informations pédagogiques sont également mises à disposition des usagers : panneaux d'affichage par zone sur la gestion forestière et la biodiversité, signalisations, articles sur la gestion et les actions menées sur le site de la ville de Paris "ça se passe au jardin".
    Des panneaux sont mis en place afin d’expliquer au grand public pourquoi les agents laissent le lierre en place et quel est son rôle écologique en milieu forestier.
    Un projet est en cours de réflexion. Il consiste en la création d’un parcours de présentation des milieux à l’entrée du bois. Différents milieux existants dans le bois seront recréés et présentés, notamment via des panneaux explicatifs, le long du parcours.

    Les déchets ménagers sont ramassés quotidiennement par les cantonniers. Des passages complémentaires sont réalisés lors de manifestations et des containers sont mis disposition.
    Depuis 2018, une opération participative de ramassage de déchets a été organisée. Cette opération est amenée à être renouvelée.

     


    Localisation

    Bois de Vincennes
    75012 Paris
    France

    Galerie photos

Sites du même gestionnaire